Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gabriel Fecteau-Gilbert et Francis Feacteau ont lancé Vintage Vans

Deux Beaucerons remettent votre vieux campeur au goût du jour

durée 18h00
31 juillet 2019
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

De voisins de casier au secondaire à partenaires d’affaires, Gabriel Fecteau-Gilbert, 22 ans et Francis Fecteau, 23 ans ont démarré leur compagnie Vintage Vans qui loue et rénove des campeurs à Saint-Victor.

Au moment de notre arrivée dans le garage où se trouve l’atelier des deux jeunes entrepreneurs, un client qui semblait heureux de sa rencontre était sur le point de quitter. Gabriel et Francis sont en cours de modification d’un ancien camion d’électricien qui pourra loger deux adultes et deux enfants presque toute l’année. Ce projet reflète ce qu’ils ont accompli depuis le début de l’hiver.

Aventure, expérience et nostalgie !

Ces trois mots décrivent aussi bien leurs parcours que la promesse faite aux clients. C’est après un voyage jusqu’au Mexique à bord de leur camion Dodge 1981 du nom de « Roby » qu’ils avaient rénové, que les deux amis ont eu l’idée de partir en affaires.

« Quand on est revenu du Mexique, on avait notre van et on avait une session d’été à l’université, on ne pouvait pas vraiment l’utiliser. Il y a du monde qui nous a demandé de l’utiliser. Ça a commencé dans la famille. On l’a prêtée, mais finalement c’était plus des amis éloignés, des connaissances. On s’est dit qu’on pourrait la louer, » explique Francis.

À partir de ce moment, les entrepreneurs ont acheté quatre autres véhicules, ont investi du temps et de l’argent pour les rénover afin de les louer. Depuis mars, il est possible de voyager à bord de l’un de leurs véhicules.

Une personnalité bien à eux

Francis a terminé un baccalauréat en administration des affaires et comptabilité en décembre 2018, tandis que Gabriel est à l’Université de Sherbrooke. Bien qu’ils n’aient aucune formation scolaire sur la rénovation, cela ne les empêche pas de créer de vrais petits chalets roulants.

« On a l’a appris en le faisant. En faisant des rénovations dans des blocs ou sur nos véhicules personnels,» indique Gabriel.   

« On a toujours été curieux et débrouillard. Je pense que ça aide aussi à apprendre lorsqu’on travaille, » ajoute Francis.

L’utilisation du bois comme matériaux de prédilection est la signature et la touche personnelle des deux jeunes hommes. L’espace de vie du véhicule semble beaucoup plus chaleureux grâce aux boiseries.

Le garage à Saint-Victor appartient au père de Francis qui leur a généreusement prêté pour entreprendre leur projet aussi longtemps qu’ils en auraient besoin.

Un duo bien huilé

Gabriel et Francis débutent tout juste leur compagnie, mais juste à les écouter et à les regarder, leur complicité ne fait aucun doute.

« Des fois c’est Gabriel qui va s’occuper des locations, des fois c’est moi. On se parle toutes les semaines. La communication est bonne, on s’écrit toujours. En début de semaine on planifie nos choses pour savoir qui va faire quoi, » répond Francis en regardant son partenaire.

Les deux Beaucerons se considèrent comme des frères tant ils sont proches et passent du temps ensemble. Ils croient que cela les différencie des autres compagnies du même type, car ils tentent d’être proches et amicaux avec leurs clients.

« Quand les clients font affaire avec nous, ils sentent qu’ils embarquent dans quelque chose de nouveau. Une aventure de dire que non seulement ils partent en voyage, mais ils font affaire avec une nouvelle compagnie avec des jeunes, » dit en souriant Francis.

Projets à venir

Gabriel indique que le site internet de la compagnie est sur le point d’être complètement fonctionnel et que les gens pourront faire leur réservation directement. Ils aimeraient dans le futur agrandir leur flotte de véhicules et ils osent rêver grands dans la possibilité d’agrandir la compagnie à l’extérieur de la province.

Cette aventure dans laquelle les entrepreneurs se sont lancés ne fait que débuter et ils continueront à travailler sans compter leurs heures par passion.

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • AL
    Alain Lachance
    temps Il y a 3 ans
    Encore des BEAUCERONS. Bravo les gars et la meilleure des chances à vous.
  • CC
    Chantale Coulombe
    temps Il y a 2 ans
    chevrolet cochmen 1997, Je veux réparer le comptoir et etc

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h15

Transport scolaire: les conducteurs réclament des hausses salariales

Les syndiqués qui conduisent les autobus scolaires prévoient une crise toute prochaine dans le transport des écoliers si le gouvernement du Québec refuse d’en augmenter adéquatement le financement. La Fédération des employées de services publics (FEESP), affiliée à la CSN, explique dans un communiqué publié mardi qu’en raison d’un financement ...

10 août 2022

Une cinquantaine d'exposants attendus au Grand Week-end acéricole et forestier de Beauce

Le Grand Week-End acéricole et forestier de Beauce rassemblera plus de 50 exposants durant la fin de semaine des 10 et 11 septembre, à l’Aréna de Courcelles. Cet événement est organisé conjointement par l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) et la Municipalité de Courcelles. Exposants L’ouverture des kiosques aura lieu ...

10 août 2022

Sondage: Poilievre est favorisé par les conservateurs, mais pas de tous les Canadiens

Le député ontarien Pierre Poilievre demeure le grand favori pour être le prochain chef du Parti conservateur du Canada (PCC), mais il traîne derrière son adversaire Jean Charest pour obtenir le soutien de l'ensemble des Canadiens. Un nouveau sondage de la firme Léger réalisé en collaboration avec l'Association d'études canadiennes suggère que 44 ...