Publicité

27 mars 2020 - 18:00

PANDÉMIE COVID-19

L’usine Beauce Jeans met la main à la pâte durant cette crise

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 4

L’usine Beauce Jeans à Saint-Côme-Linière fabrique en temps normal les Yoga Jeans, mais les propriétaires, les frères Wazana ont décidé de changer la vocation de l’entreprise pour « braver la tempête ». Ils fabriqueront des vêtements de protection et des uniformes pour les professionnels de la santé.

Eric Wazanna explique à notre journal que depuis deux semaines, ils travaillent d’arrache-pied pour tout mettre en œuvre. Il faut savoir que les deux frères avaient pris cette décision bien avant que le premier ministre du Québec, François Legault ordonne la fermeture de toutes les entreprises désignées comme non essentielles.

« Il y a peut-être 12 jours, on a lu ce qui se passait aux États-Unis et ça avait l’air à commencer à dégénérer un peu et qu’il y avait des manques d’habillement médical et tout ça. Ça nous a mis la puce à l’oreille et on a regardé l’évolution de la situation à travers la semaine dernière. Jeudi dernier, on a décidé de prendre la décision de convertir notre plancher pour faire des vêtements médicaux pour justement subvenir à cette potentielle demande. On s’est lancé, on a retravaillé notre plancher, on a retravaillé les équipes de développement pour s’aligner et pouvoir développer des patrons, des échantillons, etc. On est en train de sécuriser les tissus pour pouvoir aller les chercher et commencer ça le plus vite possible. »

Protocole de travail et mesures d’hygiène accrue

Il faut savoir que Beauce Jeans, avec ses installations de 52 000 pieds carrés, est la plus grande usine de confection de jeans au Canada. M. Wazana confirme que toutes les consignes sanitaires ont été suivies et sont mises en place.

« Nos espaces de travail sont éloignés les uns des autres, on a mis une politique de nettoyage des mains toutes les heures. On a vraiment suivi toutes les consignes. On a fait faire des masques aussi pour qu’ils soient portés. On est en train de faire tout ce qu’il faut pour offrir un bon environnement à nos équipes. »

Jusqu’à mardi dernier, l’entreprise avait gardé tous ses employés. Pour le moment, les dirigeants ont été dans l’obligation de faire des mises à pied temporaires.

« Le but, c’est d’avoir tout le monde de retour au travail. Avant-hier, on a eu une petite rencontre, on a parlé, on a expliqué notre plan de match à notre équipe et ils ont tous été solidaires, ils ont tous compris. J’ai été même ravi de savoir à quel point comment certains d’entre eux seraient prêts à rentrer même avec ce virus. »

Une décision basée sur la valeur humaine

Quand Eric et Jacob Wazana ont pris cette décision, l’objectif était de trouver une manière de continuer leurs opérations pour aider durant cette crise sanitaire sans précédente.

« On n’agit pas capitalement. On fait la bonne chose parce qu’on ne savait même pas qu’on allait recevoir des commandes. On est en pleine négociation d’une commande et l’on est en train de recevoir des petites commandes et ce n’est pas assez pour partir la roue, mais je pense que le besoin va être présent », ajoute Eric Wazana.

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à vous deux! Belle initiative.

    Marie - 2020-03-27 20:26
  • Très bonne décision messieurs!!!!!! En plus d'être utile pendant ces temps difficiles, les employées ne se feront pas trop de soucis à savoir s'ils vont pouvoir payer leurs comptes.

    Diane Maheux - 2020-03-28 08:51
  • https://www.usinenouvelle.com/expo/machine-a-masques-ffp2-p34567448.html
    pour mécaniser

    Claude Dulac - 2020-04-02 15:15
  • Bravo à vous tous,nous avons besoin de gens comme vous.

    Cécile Rodrigue - 2020-04-02 16:09