Publicité

8 juin 2020 - 11:00

L'Éco-Parc des Etchemins est prêt à ouvrir

Le gouvernement tarde à donner une date d'ouverture aux parcs aquatiques

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le parc aquatique l’Éco-Parc des Etchemins est toujours dans l’attente d’une date de permission d’ouverture de la part du gouvernement qui ne semble pas être prête à être révélée et même s’ils pourront avoir une saison cette année. 

La directrice générale du parc aquatique, Marie-Hélène Ménard explique que les autorités provinciales refusent pour le moment de les laisser ouvrir pour ne pas « favoriser le déplacement interrégional ». Par contre, le Regroupement des parcs aquatiques du Québec trouve bien illogique de permettre la réouverture des piscines publiques et même privées qui se trouvent dans les campings et de leur refuser de faire de même. 

Elle explique que le regroupement a déjà déposé un plan de sécurité sanitaire, le 25 mai dernier à la Santé publique.

« C’est un plan qu’on a travaillé conjointement. Les neuf parcs, on a tous les mêmes normes qu’on applique, il y a différentes mesures qui sont proposées. Il faut qualifier nos installations, de savoir c’est quoi leur niveau de risque. Toutes les installations qui sont qualifiées élevées pour les gens, on ne les ouvre pas, mais tout ce que l’on peut ouvrir on le fait. C’est un plan qui est vraiment très bien établi, il y a des bonnes normes. Il a été révisé par un infirmier qui est dans le domaine de la technologie. On a déjà quelque chose de prêt », ajoute-t-elle. 

Une date d’ouverture

La seule demande au gouvernement est une date d’ouverture pour leur permettre de bien se préparer. 

« En ce moment, on veut bien être préparé, mais là on dépense des frais. On paye des gens à préparer la saison, une saison qu’on ne sait pas encore si on va l’avoir. Ça commence à être difficile. Si on n’est pas en avoir de saison on aime mieux savoir aussi », indique Mme Ménard. 

Normalement, la saison de l’Éco-Parc débute à la mi-juin et durant l’été ce sont 35 000 visiteurs qui viennent s’y amuser. De plus, le parc embauche 30 employés, que ce soit des étudiants ou des saisonniers. La directrice explique que tout le monde est dans l’attente d’une annonce. 

« Je trouve que les employés sont patients. De semaine en semaine, on nous dit que les réponses vont venir. On a vu arriver l’annonce des ouvertures des piscines publiques, après ça, dans la même journée, nous dire qu’il y a un décret qu’on n’ouvrait pas les parcs aquatiques, jeudi on a vu les privées se faire ouvrir leur piscine, encore pas nous. Ça commence à être deux poids, deux mesures étant donné que nous dans la vie c’est ça que l’on fait de l’aquatique. » 

Respect des normes 

Il est évident que les parcs aquatiques ont l’intention de respecter toutes les normes qui seront exigées et ils savent très bien qu’ils n’auront pas le droit d’accueillir 100 % de leur capacité. À la différence de certaines piscines privées, l’Éco-Parc a une firme qui s’occupe de vérifier la qualité de l’eau qui permettrait une meilleure sécurité. Et finalement,  Marie-Hélène Ménard s’inquiète aussi de l’accès non surveillé du Lac-Etchemin qui pourrait entraîner des accidents. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.