Publicité

24 novembre 2020 - 10:30

Assemblée annuelle 2020

Amélie St-Hilaire accepte la présidence du Festival beauceron de l’érable

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Lors de l’Assemblée annuelle 2020 du Festival beauceron de l’érable (FBE), qui s'est tenu le 26 octobre dernier en mode virtuel, Amélie Saint-Hilaire a accepté la présidence du conseil d’administration.

Quatre autres nouveaux administrateurs du milieu des affaires ont également fait leur entrée dans l’organisation.

« J’accepte la responsabilité, car je pense qu’il est nécessaire que notre région exploite le plein potentiel, à tous les niveaux, de notre grande production acéricole, à la condition que l’on travaille tous ensemble pour le réaliser », a exprimé la jeune femme d’affaires dynamique bien connue dans la région, propriétaire des restaurants Chez Gérard et Café Shop.

Les nouveaux administrateurs élus qui l’accompagneront sont Alain Trépanier (Citadelle), Andrew Doyon (Boucherie Beauce-Bœuf), Francis Rancourt (Tour de Beauce) et Marie-Chantal Bolduc (Allons à la Cabane).

Ils viendront se joindre à Anick Lapierre (Équipements Lapierre) et Caroline Giguère (S.O.S. Barmaid) administratrices de l’équipe précédente.

Une collaboration exceptionnelle du CEB
Le Conseil économique de Beauce (CEB) avait accepté, en décembre 2019, d’accompagner le FBE pour le recrutement de nouveaux administrateurs et de soutenir l’organisme à but non lucratif (OBNL). 

L’accompagnement du CEB a pour objectifs que le FBE entreprenne un virage touristique générateur de retombées économiques, qu’il collabore avec les entreprises agroalimentaires et qu’il contribue à positionner la Beauce acéricole.

Après un certain temps d’arrêt causé par la COVID-19, les démarches ont repris en septembre pour continuer à cibler des gens d’affaires intéressés à s’impliquer activement dans la restructuration visée.

En parallèle de la constitution du nouveau conseil administratif, le CEB a déposé un projet en août dernier, au Collège Mérici, afin que les finissantes en Techniques de tourisme réfléchissent à réinventer complètement le concept, à définir la clientèle cible qui choisirait de profiter des lieux d’hébergement, de visiter les attraits/commerces et qui puisse aussi diffuser leur offre culturelle.

Un sondage électronique sera lancé en décembre pour connaître l’opinion de la population pour documenter leur travail.

En plus, grâce au programme Emploi-Été Canada, le CEB a embauché une agente administrative, Chloé Quirion, pour un poste temporaire à temps partiel jusqu’à la fin février 2021, afin d’outiller le démarrage administratif, légal et constitutif du nouveau conseil administratif.

« Il est exceptionnel que le CEB s’implique en profondeur dans les affaires d’un OBNL, mais l’érable fait partie de notre identité régionale et le développement de notre offre touristique représente un potentiel économique majeur pour la région », a expliqué la directrice générale du CEB, Hélène Latulippe.

Bénévoles recherchés pour les sous-comités
Une organisation d’envergure nécessite une structure qui permet la répartition des tâches et responsabilités sur plusieurs personnes.

La population, les employés, les municipalités et les organismes qui désirent s’impliquer sont appelés à manifester leur intérêt de s’impliquer dans le projet en contactant le CEB par courriel ([email protected]).

À noter qu’en raison de la pandémie, il est difficile, d’envisager une édition au printemps prochain, mais toutes les opportunités seront considérées.

Entre temps, pour le Festival beauceron de l’érable, il s’agit d’une occasion pour prendre le temps de bien se structurer et d’organiser une solide planification stratégique.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.