Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Aide d'urgence aux entreprises: le CEB a traité 85 dossiers

durée 16h15
11 décembre 2020
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Dès le début de la pandémie de la COVID-19 et l’annonce du gouvernement concernant la création du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME), le Conseil économique de Beauce (CEB) a reçu plus de 150 demandes d’informations et analysé quelque 85 dossiers de commerces et entreprises de Beauce-Sartigan.

C'est le CEB qui a été mandaté par la MRC de Beauce-Sartigan pour gérer ce programme dont l’enveloppe de départ était de 939 000 $, a expliqué la directrice générale de l'organisme, Hélème Latulippe, lors d'une entretien vidéo avec EnBeauce.com.

À trois reprises, les sommes octroyées ont été augmentées pour répondre à la demande grandissante des entreprises représentant un montant total de 2,2 M$. 

La MRC de Beauce-Sartigan s’est démarquée par sa capacité à mobiliser des fonds pour aider les entreprises d’ici et répondre efficacement aux nombreuses  demandes de support des entrepreneurs.

« Au nom du conseil des maires de la MRC de Beauce Sartigan, je souhaite saluer la célérité du CEB à canaliser les efforts de l’équipe en place afin de  supporter les entreprises particulièrement affectées par la crise sanitaire, et ce, sans oublier les  administrateurs bénévoles impliqués dans le processus. » a souligné le préfet Normand Roy par voie de communiqué de presse.

Le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) vise à soutenir les  entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui  ont besoin de liquidités pour un montant inférieur à 50 000 $. Depuis l’automne, un volet  « pardon de prêt » a été ajouté pour les nouvelles demandes provenant d’entreprises situées en  zone rouge ayant dû fermer leur porte par un décret gouvernemental, par exemple : les bars, les  restaurants, les centres de conditionnement physique, etc. Dans le cadre de ce volet, 100 % des  frais fixes admissibles pourront faire l’objet du pardon de prêt, avec une limite de 15 000 $ par  mois et de 80 % du prêt total.  

Les entreprises éprouvant des difficultés et désirant connaitre les conditions d’admissibilité et la  procédure pour déposer une demande sont invitées à visiter le site Internet du CEB.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec la directrice générale du CEB, Hélàne Latulippe.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le Couvoir Scott lauréat d'un prix « Eurêka ! d'un Québec vert et prospère »

Le Couvoir Scott a remporté le prix de la catégorie Agroalimentaire grâce à son projet Conversion des résidus d’animaux en biomasse larvaire riche en protéines, lors de la troisième édition des prix Eurêka ! d'un Québec vert et prospère, qui a eu lieu hier soir. Les enjeux environnementaux résolus par ce projet sont: l'efficacité énergétique; la ...

durée Hier 18h30

Un agrandissement de 6 M$ pour Ultima Fenestration

C'est en fin d'après-midi aujourd'hui que le fabricant de portes et fenêtres, Ultima Fenestration, a inauguré ses nouvelles installations dans le parc industriel de Saint-Georges. L'agrandissement, qui a permis de doubler l'usine qui compte maintenant une surface de 80 000 pieds carrés, a demandé des investissements de 6 M$, a révélé le président ...

durée Hier 9h00

Québec verse 5,4 M$ pour le chemin de fer à Saint-Lambert-de-Lauzon

Le gouvernement du Québec accorde un investissement de près de 5,4 M$ pour réaliser un projet de construction de voies d’évitement et de garage à Saint-Lambert-de-Lauzon. C'est le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, qui en a fait l'annonce par voie de communiqué de presse, au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la ...