Publicité

11 décembre 2020 - 16:15

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Aide d'urgence aux entreprises: le CEB a traité 85 dossiers

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Dès le début de la pandémie de la COVID-19 et l’annonce du gouvernement concernant la création du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME), le Conseil économique de Beauce (CEB) a reçu plus de 150 demandes d’informations et analysé quelque 85 dossiers de commerces et entreprises de Beauce-Sartigan.

C'est le CEB qui a été mandaté par la MRC de Beauce-Sartigan pour gérer ce programme dont l’enveloppe de départ était de 939 000 $, a expliqué la directrice générale de l'organisme, Hélème Latulippe, lors d'une entretien vidéo avec EnBeauce.com.

À trois reprises, les sommes octroyées ont été augmentées pour répondre à la demande grandissante des entreprises représentant un montant total de 2,2 M$. 

La MRC de Beauce-Sartigan s’est démarquée par sa capacité à mobiliser des fonds pour aider les entreprises d’ici et répondre efficacement aux nombreuses  demandes de support des entrepreneurs.

« Au nom du conseil des maires de la MRC de Beauce Sartigan, je souhaite saluer la célérité du CEB à canaliser les efforts de l’équipe en place afin de  supporter les entreprises particulièrement affectées par la crise sanitaire, et ce, sans oublier les  administrateurs bénévoles impliqués dans le processus. » a souligné le préfet Normand Roy par voie de communiqué de presse.

Le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) vise à soutenir les  entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui  ont besoin de liquidités pour un montant inférieur à 50 000 $. Depuis l’automne, un volet  « pardon de prêt » a été ajouté pour les nouvelles demandes provenant d’entreprises situées en  zone rouge ayant dû fermer leur porte par un décret gouvernemental, par exemple : les bars, les  restaurants, les centres de conditionnement physique, etc. Dans le cadre de ce volet, 100 % des  frais fixes admissibles pourront faire l’objet du pardon de prêt, avec une limite de 15 000 $ par  mois et de 80 % du prêt total.  

Les entreprises éprouvant des difficultés et désirant connaitre les conditions d’admissibilité et la  procédure pour déposer une demande sont invitées à visiter le site Internet du CEB.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec la directrice générale du CEB, Hélàne Latulippe.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.