X
Rechercher
Publicité

Usine de Vallée-Jonction

Les employés font la grève chez Olymel

durée 12h00
28 avril 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Voir la galerie de photos

Les employés de l'usine Olymel à Vallée-Jonction ont déclenché une grève illimitée à 9 h 05 ce matin pour manifester leur mécontentement quant au manque de réponses de la part de leur employeur au sujet des négociations en cours sur leur convention collective.

En entrevue téléphonique avec EnBeauce.com, le président du syndicat des travailleurs de l'usine Olymel à Vallée-Jonction, Martin Maurice, a expliqué que les rencontres à propos du normatif sont déjà complétées , mais ce sont les clauses monétaires qui sont désormais sur la table.

« Nous, on a déposé le 19 avril dernier le monétaire, car l’employeur tassait les clauses normatives, mais nous on voulait un retour de l’employeur sur le monétaire. Il avait garanti de revenir aujourd’hui, mais il ne l’a pas fait et on a pas de date et on a rien. On est tanné d’attendre », s’est exprimé Martin Maurice.

Les négociations étaient censées reprendre aujourd'hui, demain et vendredi. Cependant, la conciliation n'a finalement pas de disponibilités avant le 5 mai. 

« On a un problème de travailleurs, 1 500 d’entre eux ont quitté pendant la dernière convention. Donc le problème ce n’est pas qu’on a pas de travailleurs c’est qu’on est pas capable de les garder, ils ne restent pas », d’ajouter le président du syndicat. 

Les grévistes souhaitent donc faire bouger le dossier, car ils pensent que le problème pourrait être réglé avec le monétaire et en améliorant les clauses de conventions collectives.

« Il y a une problématique quelque part, c’est pas pour rien que le monde quitte. On reste en grève jusqu’à ce qu’on ait réglé la convention collective et que l'assemblée générale l’ait approuvée », de conclure M. Maurice.

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • C
    Claude
    temps Il y a 1 an
    Peut-être négocier les conditions dans l'usine au lieu du monétaire peut-être que les employés ne quitteraient pas. 1500 employés ce n'est pas rien vérifier les conditions très important parfois plus que les $$$$.
  • RDPK
    Route du président Kennedy
    temps Il y a 1 an
    L'usine devrait mettre la clé a la porte,les employés arrêterai de chialé

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

L'entreprise Mirage inaugure le Salon des étudiants-athlètes du Rouge et Or

Le manufacturier Mirage, Vintage et Ten Oaks, ont collaboré avec l’Université Laval en inaugurant le Salon des étudiant(e)s-athlètes et en contribuant au programme d’excellence sportive du Rouge et Or. Ce tout nouveau salon a été pensé afin de favoriser l’interaction entre les athlètes des 18 équipes du Rouge et Or, en plus d’offrir un programme ...

14 mai 2022

Plus de 175 000 $ investis pour 4 entreprises de la MRC des Etchemins

La MRC des Etchemins a annoncé l’octroi de 101 237 $ à quatre projets dans le cadre de la phase 3 du Plan de relance économique ainsi que de 75 000 $ de l’enveloppe de la Politique de soutien aux entreprises, le tout totalisant un investissement de 176 237 $ dans le milieu. Les promoteurs soutenus dans le cadre de ces programmes sont ...

14 mai 2022

Cercle prestige : leadership au féminin

Le 10 mai, Développement PME (DPME) recevait dans le cadre de son onzième Cercle prestige Judith Fetzer et Anne Marcotte en tant que conférencière. Mentionnons que c’est la première fois que deux entrepreneures parlent de leur parcours à cette occasion. Un total de 115 personnes étaient présentes au Centre Caztel à Sainte-Marie. Cet évènement ...