Publicité

28 avril 2021 - 12:00 | Mis à jour : 13:59

Usine de Vallée-Jonction

Les employés font la grève chez Olymel

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 2

Voir la galerie de photos

Les employés de l'usine Olymel à Vallée-Jonction ont déclenché une grève illimitée à 9 h 05 ce matin pour manifester leur mécontentement quant au manque de réponses de la part de leur employeur au sujet des négociations en cours sur leur convention collective.

En entrevue téléphonique avec EnBeauce.com, le président du syndicat des travailleurs de l'usine Olymel à Vallée-Jonction, Martin Maurice, a expliqué que les rencontres à propos du normatif sont déjà complétées , mais ce sont les clauses monétaires qui sont désormais sur la table.

« Nous, on a déposé le 19 avril dernier le monétaire, car l’employeur tassait les clauses normatives, mais nous on voulait un retour de l’employeur sur le monétaire. Il avait garanti de revenir aujourd’hui, mais il ne l’a pas fait et on a pas de date et on a rien. On est tanné d’attendre », s’est exprimé Martin Maurice.

Les négociations étaient censées reprendre aujourd'hui, demain et vendredi. Cependant, la conciliation n'a finalement pas de disponibilités avant le 5 mai. 

« On a un problème de travailleurs, 1 500 d’entre eux ont quitté pendant la dernière convention. Donc le problème ce n’est pas qu’on a pas de travailleurs c’est qu’on est pas capable de les garder, ils ne restent pas », d’ajouter le président du syndicat. 

Les grévistes souhaitent donc faire bouger le dossier, car ils pensent que le problème pourrait être réglé avec le monétaire et en améliorant les clauses de conventions collectives.

« Il y a une problématique quelque part, c’est pas pour rien que le monde quitte. On reste en grève jusqu’à ce qu’on ait réglé la convention collective et que l'assemblée générale l’ait approuvée », de conclure M. Maurice.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Peut-être négocier les conditions dans l'usine au lieu du monétaire peut-être que les employés ne quitteraient pas. 1500 employés ce n'est pas rien vérifier les conditions très important parfois plus que les $$$$.

    Claude - 2021-04-28 12:08
  • L'usine devrait mettre la clé a la porte,les employés arrêterai de chialé

    Route du président Kennedy - 2021-04-28 19:53