Publicité

24 septembre 2021 - 08:00 | Mis à jour : 08:35

Saint-Georges

Pénurie de main d'oeuvre: du renfort philippin aux restos McDonald's

Toutes les réactions 4

Quelque six travailleurs provenant des Philippines sont attendus en début d'année 2022 en soutien au personnel des restaurants McDonald's de Saint-Georges.

C'est ce qu'a indiqué Chantal Ross, propriétaire des quatre franchises de Saint-Georges de cette chaîne de restauration rapide, lors d'un entretien avec EnBeauce.com.

Comme pour bien d'autres entreprises, le manque de main d'oeuvre était déjà un problème et le retour à l'école n'a arrangé en rien la situation pour ces établissements qui comptent principalement du personnel étudiant pour opérer.

« Je manque d'employés en plein jour et aussi de plus en plus en soirée. Je n'avais plus le choix », de dire Mme Ross qui a fait appel à une agence spécialisée dans le domaine. Elle a entrepris les démarches autour du mois de mai dernier et les Philippins n'arriveront en Beauce que vers le mois de mars. « C'est un long processus. »

Les travailleurs sont tous des adultes, qui ont de l'expérience en restauration. Depuis qu'ils ont été choisis, ils ont entrepris l'apprentissage du français. « C'est l'agence qui voit à tout, incluant l'hébergement. C'est un contrat clé en mains », a signalé la femmes d'affaires.

Salles à manger: des horaires variables
Combiné avec la crise sanitaire, le manque de personnel a amené Chantal Ross à prendre des décisions sur les opérations de ses restos.

D'abord, le comptoir de la 1ère avenue, au centre-ville, est temporairement fermé.

L'autre comptoir chez Walmart ne sert plus de petits déjeuners et ouvre seulement à compter de 10 h 30.

Les établissements du boulevard Lacroix et du boulevard Dionne fonctionnent principalement avec le service au volant pour desservir la clientèle.

Les salles à manger sont ouvertes mais les plages horaires sont plus courtes et varient d'une journée à l'autre, selon la disponibilité des employés. Quant aux terrasses, elles sont complètement fermées pour l'hiver. « C'est toute une gestion », de confier la restauratrice.

Enfin, pour favoriser du recrutement local, Chantal Ross a offert à ses employés une prime de 1 000$ pour référer des personnes qui viendraient travailler chez McDonald's. « Vous savez combien j'ai versé de primes à venir jusqu'ici? Zéro », de conclure la dame.

Il reste toujours des postes de temps plein et temps partiel à combler. Il est possible de déposer son cv directement au restaurant ou l'envoyer par courriel ([email protected] - 418-227-2777)

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Après ca les sangsues a PCRE(PCU) vont crier que les jobs sont volé par des immigrants. Y vole rien les commerçant essai de survivre face à la lâcheté de certains, qui profite de la Covid pour fourrer le système. La relance économique c'est pas juste aux entreprises et aux gouvernement de faire des efforts, c'est aussi chaque individués. Les industries doivent souvent baisser leurs capacité de production due au manque de main d'oeuvre... Après ca ca va se plaindre que tous les prix remonte.

    Steve - 2021-09-24 10:44
  • Si les beaucerons savaient se tenir debout ils iraient seulement dans les resto locaux. Pas de grandes chaînes. On libérerait ainsi cette multinationale de son problème de main-d'oeuvre.

    Beauceron moyen - 2021-09-24 11:42
  • Très belle initiative madame Ross!!!!!

    Martin Bolduc - 2021-09-24 16:45
  • Quel commentaire de cave que Beauceron moyen vient de dire, que ça soit une multinationale ou pas, ça change à rien au fait que c’est des gens d’ici qui travaille et que ça fait virer l’économie d’ici.

    El king - 2021-09-25 16:47