Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Agriculture en serre

Des fraises produites à l'année à Sainte-Marie : un succès époustouflant

durée 18h00
27 janvier 2022
16ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Jean-François Dion et sa conjointe et partenaire en affaires, Justine Breton, avaient le désir d’offrir des fraises locales à l’année, grâce à la culture en serre à leur ferme, Aux Fruits de la colline à Sainte-Marie.

Il est presque impossible de trouver dans la région des fraises provenant du Québec durant l’hiver et bien souvent, le consommateur doit se tourner vers celles du Mexique ou des États-Unis.

Les deux agriculteurs ont créé la ferme en 2011 en débutant avec des framboises et des fraises. N’ayant pas l’intention de s’arrêter-là, le couple a continué à développer l’entreprise en ajoutant chaque année une nouvelle culture, comme les tomates en serre, les citrouilles, les courges et le maïs.

Vers l'autonomie alimentaire
L’idée de la culture en serre de leur fruit phare n’est pas quelque chose de nouveau, mais « quand M.Legault a dit qu’il donnait des sous pour l’autonomie alimentaire, on s’est dit, c’est le temps ou jamais de se lancer dans cette aventure », explique M.Dion. Le projet ambitieux de construire une serre de 25 000 pieds carrés a pu se concrétiser grâce à cette aide.

De plus, les agriculteurs considèrent que d’avoir une ferme de petits fruits est de vivre des incertitudes année après année, car leurs revenus dépendent du bon vouloir de Dame Nature durant l’été.

Jean-François indique que l’investissement de 1,2 million de dollars vaut la peine pour ainsi avoir un climat plus contrôlé, permettant de gérer mieux la culture, les dépenses et les rentrées d’argent à l’année.

Des fraises à l'année
Selon les prévisions, pour cette première année, ils pourront offrir presque toute l’année des paniers de fraises.

« Avec la serre, on va le voir avec la pratique, on devrait se rendre jusqu’à nos fraises d’été. On a des fraises qui vont se rendre jusqu’à mi-juin, après la mi-juin, on a les fraises d’automne jusqu’en octobre. Il va peut-être avoir fin octobre, novembre et peut-être début décembre qu’on n’en aura pas », car ils ne seront pas encore à 100 % de leur productivité.

Un trop grand intérêt de la population
L’agriculteur de Sainte-Marie termine en disant qu’ils ne s’attendaient pas à avoir autant d’intéressés dès la première récolte qui a eu lieu la semaine dernière. Il raconte que les gens faisaient déjà la file à midi, quand le kiosque installé à la ferme ouvrait à 13 h. À 12 h 55, il ne restait déjà plus aucun panier. Jusqu’à 21 h, Mme Breton a pris les réservations et ce n’est pas loin de 400 à 500 noms qui se sont retrouvés sur la liste. C’est pourquoi, Aux Fruits de la colline, ne pourra pas vendre leurs fruits rouges avant 10 jours.

Jean-François demande aux gens de suivre leur page Facebook ou de les appeler pour savoir s’ils ont à nouveau des quantités suffisantes pour en offrir aux gens.

L’entreprise espère dans le futur qu’elle sera en mesure d’augmenter la production au point d’avoir d’autres points de vente comme les épiceries et d’ainsi encourager l’autonomie alimentaire.

commentairesCommentaires

16

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • N
    Nancy
    temps Il y a 2 ans
    Super j'aimerais avoir le numéro telephonne je veux réserver mes frais se a tout les semaine
  • MB
    Marie Boucher
    temps Il y a 2 ans
    Je voudrais m'acheter des fraises
  • MR
    Monique Roy
    temps Il y a 2 ans
    Bravo pour votre travail, on vous encourage
  • YV
    Yvan Viau
    temps Il y a 2 ans
    super excellante idée je vous encourage
  • EP
    Ernest Patoine
    temps Il y a 2 ans
    Cest agréable davoir des fruits dans la beauce dès fraise en hiver félicitations a vous deux
  • ME
    Marie-eve
    temps Il y a 2 ans
    Bravo!!!
  • DLL
    Diane Lambert Lambert
    temps Il y a 2 ans
    Super des fraises du Québec 👍
  • JV
    Julie Vachon
    temps Il y a 2 ans
    Super génial! J'adore les fraises
  • FM
    Fortier, Martin
    temps Il y a 2 ans
    Bonjour,
    J'aurais aimé lire comment les serres sont chauffées... merci.
  • RB
    Rachel bouffard
    temps Il y a 2 ans
    Futur cliente
  • A
    Agathe
    temps Il y a 2 ans
    Combien deux gros paniers
  • LQ
    Louise Quirion
    temps Il y a 2 ans
    Ou peut on acheter ces fraises a St Georges ??
  • LB
    Lise Beauchemin
    temps Il y a 2 ans
    Bravo, je suis très contente de pouvoir manger de bonnes fraises du Québec, même si je demeure à Trois-Rivières, une petite balade en Beauce ça se fait bien.....
  • LRS
    Lise roy sylvain
    temps Il y a 2 ans
    Bravo et félicitations……dès bonnes fraises c’est ce que l’on veut, celles du Mexique, des États Unis sont immangeables…….
    Merci,
  • H
    Houle
    temps Il y a 2 ans
    C’est quand nous pourrons acheter des fraises?
  • MAD
    Marc-Ange Doyon
    temps Il y a 2 ans
    Bravo et félicitations à ces 2 jeunes entrepreneurs.
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 juin 2024

Une trentaine de jeunes trayeurs formés dans la région

Encore cette année, une trentaine de jeunes intéressés par l’agriculture ont eu la chance de participer à une formation visant à les initier aux bonnes pratiques de la traite des vaches laitières dans la région.   Ce sont les fermes Gaérol,  de Saint-Évariste-de-Forsyth, Lorka, de Sainte-Croix-de-Lotbinière et Val d’Irlande, à Irlande, qui ont ...

11 juin 2024

Grève demain dans deux scieries de Produits forestiers DG

Les membres des syndicats des travailleurs des scieries des produits forestiers DG, dans les établissements de Saint-Côme-Linière et de Sainte-Aurélie, seront en grève pour 24 heures, à compter de 5 h, demain matin (mercredi 12 juin). C'est le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CCQCA–CSN), qui en a fait l'annonce cet après-midi, par ...

11 juin 2024

Québec verse 2,5 M$ à CHAP Alliance pour un centre de distribution

Le gouvernement du Québec et Investissement Québec ont accordé des prêts totalisant 2,5 millions de dollars à CHAP Alliance, afin de soutenir la construction d’un centre de distribution pour sa division de vente au détail, CHAP Aubaines, située à Saint-Georges. C'est le ministre délégué à l’Économie, Christopher Skeete, et le député de ...