Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Arrêts gourmands en Chaudière-Appalaches: un achalandage à la hausse

durée 18h00
23 août 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

À mi-saison des Arrêts Gourmands en Chaudière-Appalaches, les responsables dressent un bilan très positif de l'activité agroalimentaire avec une augmentation de 10 % à 20 % d'achalandage par rapport à l'an dernier.

« Depuis la relance à l'été 2021, nous sommes toujours en augmentation. Cet été, plus de gens viennent visiter le monde de l'agroalimentaire. On remarque aussi que ce sont des gens d'ici qui découvrent des Arrêts d'ici », a fait remarquer  Lucas Grolleau, coordonnateur à la Table Agroalimentaire Chaudière-Appalaches (TACA), en entrevue vidéo avec EnBeauce.com.

Il faut dire que plus d'une quarantaine de producteurs, transformateurs et restaurateurs se sont ajoutés par rapport à l'an dernier, pour dépasser les 160 participants. Cela fait en sorte que l'offre est plus importante et diversifiée.

Lucas Grolleau rappelle que loin d'être terminée, l'activité des Arrêts Gourmands entreprend la deuxième partie de son cycle avec la période des récoltes qui battra son plein dans les trois prochains mois. « Un automne qui s'annonce fort achalandé. », de signaler le coordonnateur.

Pour découvrir la liste des Arrêts Gourmands en Chaudière-Appalaches, visitez le site Internet de la TACA.

Concours Défi 100 % local
Les Arrêts Gourmands de la Chaudière-Appalaches font également partie du Regroupement des Tables de concertation bioalimentaire du Québec (RTCBQ) qui vient de lancer officiellement le début des inscriptions au concours  Défi 100 % local, qui aura lieu durant tout le mois de septembre.

Le Défi, qui en est à sa 8e mouture, invite les citoyennes et les citoyens de toutes les régions du Québec à faire une transition progressive vers une alimentation de plus en plus locale, et ce, en pleine période d'abondance. 

Pour s'inscrire au concours, il suffit de se rendre sur le site Internet (www.defijemangelocal.ca) pour courir la chance de gagner des prix qui plairont aux personnes qui aiment cuisiner, faire du plein air et découvrir le Québec. 

Ce projet est financé par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, dans le cadre de la mise en oeuvre de la Politique bioalimentaire 2018-2025, Alimenter notre monde.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Lucas Grolleau, coordonnateur à la Table Agroalimentaire Chaudière-Appalaches.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Le resto-bar Le Brûlé fait peau neuve grâce à son nouveau propriétaire 

Un homme d’affaires de Saint-Jean-sur-Richelieu, Anthony Desjardins, a eu un coup de cœur pour la région et a racheté le resto-bar Le Brûlé à Saint-Côme-Linière. Accompagné de son beau-père, Claude Carrier, il remet l'établissement à neuf et prévois une ré-ouverture dans la prochaine semaine. « J’avais vu l’annonce, je trouvais que c’était ...

durée Hier 5h00

Le conférencier Sylvain Guimond à Saint-Georges le 25 octobre

Le président fondateur de Biotonix et auteur, Sylvain Guimond, présentera une conférence gratuite sous le thème La résilience : avancer malgré les défis, le 25 octobre à 19 h, au centre des congrès Le Georgesville. C’est une initiative de la Chambre de commerce de Saint-Georges en collaboration avec le CISSS de Chaudière-Appalaches.   Comme le ...

5 octobre 2022

L'économie collaborative ou comment repenser les fondements des opérations d'entreprise

« Nous sommes, généralement parlant, des sociétés superbement "productrices" mais très, très faiblement "productives". »  C'est principalement sur cette prémisse que le conférencier Guillaume Lavoie a développé ses explications de l'économie de partage — aussi appelé collaborative, aux quelque 115 convives présents lors du déjeuner-conférence du ...