Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pandémie de la COVID-19

Prêts et fonds d'aide d'urgence aux entreprises: la Beauce s'en tire bien

durée 08h00
24 janvier 2024
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les entreprises de la région beauceronne, qui ont obtenu de l'aide financière d'urgence des gouvernements fédéral et provincial durant la pandémie de la COVID-19, s'en tirent relativement bien quant au remboursement des sommes versées.

C'est du moins le bilan qu'en tirent les dirigeants des organismes de développement économique, contactés par EnBeauce.com, qui étaient responsables de la gestion des enveloppes attribuées pour le territoire.

Au chapitre fédéral, c'est le Centre d'aide aux entreprises (CAE) Beauce-Chaudière qui traitait  le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) pour les MRC Beauce-Sartigan, Beauce-Centre et Nouvelle-Beauce.

La directrice générale, Karine Therrien, a tenu à rappeler que le 18 janvier 2024 représentait la date limite pour communiquer avec le CAE Beauce-Chaudière afin d’établir un calendrier de remboursement anticipé et que celle du 28 mars prochain représente la tombée pour le remboursement du prêt afin de bénéficier de la radiation partielle du montant alloué, soit la portion subvention.

Pour les prêts non remboursés, des intérêts à un taux de 5 % commenceront à courir le 1er avril. Enfin, la date limite pour rembourser la totalité du financement FARR est le 31 décembre 2026.

Ainsi, pour les trois MRC concernées, 74 entreprises ont bénéficié de ce programme. De ce nombre, 68 auront totalement remboursé leur prêt et bénéficié de la subvention, en date du 28 mars.  Par ailleurs, seulement deux entreprises ne seront pas capables de rembourser leur prêt d’ici à la fin mars et, ce faisant, perdront la portion de la contribution financière non remboursable. Enfin, quant au nombre d'entreprises ayant bénéficié du programme mais qui ont fait faillite, elles sont au nombre de quatre.

Aide financière du gouvernement du Québec
C'est le Programme Aide d'urgence aux PME (PAUPME) qui a été mis sur pied par le gouvernement du Québec durant la crise pandémique. Depuis le 1er janvier 2024, les compagnies qui n'ont pas remboursé les sommes reçues, ont commencé à payer capital et intérêts sur les montants versés.

Selon les données fournies par Développement Économique Nouvelle-Beauce (DENB), quelque 69 prêts ont été consentis à 52 entreprises, pour un montant total de 2 767 960 $. De cette somme, 1 831 259 $ ont été pardonnés à 32 entreprises qui ont remboursé, alors que 20 compagnies restent à payer le soutien accordé. Aucune entreprise du territoire ayant bénéficié du prêt n'a fait faillite, si bien qu'il n'y a eu aucune radiation nécessaire.

Pour la MRC Beauce-Centre, le nombre de prêts consentis s'élève à 81, répartis dans 57 entreprises, pour un montant total de 2 675 561 $. Les sommes pardonnées atteignent 1 326 885 $ pour 37 entreprises qui ont remboursé, ce qui n'est pas le cas pour 27 d'entre elles. Cinq prêts ont été radiés (43 579 $), trois sont dans les mains de syndic (22 484 $) alors que cinq prêts sont en arrêt de paiement (108 283 $). Deux entreprises ont fait faillite mais, compte tenu des données précédentes, deux à trois autres pourraient connaître le même sort.

« Le taux de perte est de 6,4%, ce qui est tout-à-fait acceptable compte tenu que l'on était ici dans du capital de risque », a fait remarquer le directeur général de Beauce-Centre Économique, Daniel Chaîné.

En Beauce-Sartigan, quelque 140 entreprises ont obtenu 4 984 712$ en prêts, dont la moitié ont été pardonnés pour une valeur de 3 235 774 $.

Sur les 60 entreprises qui sont en remboursement présentement, « 4-5 vivent des moments plus difficiles », a indiqué la directrice générale du Conseil économique de Beauce, Hélène Latulippe. « Bien que la situation économique soit fragile, nos entreprises du secteur commercial semblent s’en sortir. Il faut toutefois continuer de prioriser l’achat local car les prochains mois risquent d'être difficiles.»

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h30

Promutuel Assurance s'installe au centre-ville de Saint-Georges

Un édifice, qui accueillera le courtier en assurances Promutuel, sera construit dès ce printemps à l'intersection de la première avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges. C'est un responsable de l'entreprise immobilière Gestion Tri, qui a confirmé la nouvelle à EnBeauce.com. Le bâtiment, d'une superficie de plus de 8 000 pieds carrés ...

durée Hier 10h00

Programme d'assurance récolte: 21,2 M$ de plus pour la production de foin et de pâturages

Comme la saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin, la Financière agricole du Québec (FAC) vient d'annoncer qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC). Pour la ...

durée Hier 6h00

Relève agricole: Avantis Coopérative remet plus de 190 000 $ en bourses

Le groupe Avantis Coopérative a procédé à la remise des bourses du Fonds coopératif d’aide à la relève agricole (FCARA) à 33 jeunes agriculteurs, dans le cadre de sa cinquième assemblée générale annuelle qui s'est déroulée mardi, à Sainte-Marie-de-Beauce. Le montant total de ces bourses s’élève à 192 518 $. Depuis la création d’Avantis, c’est ...