Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 janvier 2018 - 09:56 | Mis à jour : 13:36

Le premier Café historique de 2018 portera sur l'éducation en Beauce

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Pour son premier rendez-vous de l'année 2018, le Café historique, animé par Pier Dutil au centre culturel Marie-Fitzbach, portera sur l'histoire de l'éducation en Beauce, abordant à la fois l'époque des écoles de rang, le Petit Séminaire de Saint-Georges ou encore le Cégep Beauce-Appalaches depuis sa fondation.

Créés en 2013, les Cafés historiques sont devenus un rendez-vous incontournable pour les passionnés d'histoire et permettent d'apporter un éclairage sur quelques aspects importants du patrimoine beauceron. Pour le premier café 2018 de cette 5e saison de l'activité, Pier Dutil accueillera cinq invités pour venir parler de l'histoire de l'éducation dans la Beauce. 

Irma Quirion, enseignante à la retraite, abordera le thème des écoles de rang tandis que le directeur général de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, Normand Lessard, retracera l'histoire des commissions scolaires depuis leurs débuts. 

L'abbé Laval Bolduc sera aussi présent pour parler du Petit Séminaire de Saint-Georges et de la formation classique. Rachel Aubé, directrice des études à la retraite, fera revivre l'histoire du Cégep depuis sa fondation. Quant à Luc Fournier, directeur général du centre universitaire des Appalaches, il présentera cette institution vieille depuis plus de 25 ans. 

La rencontre se tiendra le vendredi 19 janvier prochain, à partir de 9h30, au centre culturel Marie-Fitzbach, où café et brioches seront servis pour les visiteurs. Rappelons que l'admission est gratuite. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.