Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 mars 2018 - 04:00 | Mis à jour : 08:05

Des étudiants réunionnais se sont livrés sur leur intégration au Québec

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Toutes les réactions 2

Ce vendredi 23 (mars), plus de 300 personnes de l’île de la Réunion ont entendu les témoignages que leur ont livrés, par visioconférence, une quarantaine d’étudiants et diplômés réunionnais des cégeps Beauce-Appalaches et de Thetford.

À lire également :

Pour l'occasion, les maires de Saint-Georges et Thetford, les directeurs généraux des deux cégeps et une représentante du gouvernement du Québec ont également pris la parole lors de cet événement qui visait à favoriser le recrutement d’étudiants internationaux par les deux maisons d’enseignement.

Le directeur général du Cégep Beauce-Appalaches, Pierre Leblanc, a profité du moment pour rappeler le rôle précurseur de son institution qui accueille des Réunionnais depuis 2005. Il a évoqué les nombreux diplômés qui se sont installés en Beauce et qui ont fondé des familles. 

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a vanté le caractère accueillant de sa ville. Pour lui, les diplômés réunionnais sont une main-d’œuvre recherchée par les entreprises de la région. Il a même ajouté qu’il verrait bien un Réunionnais devenir membre du conseil de ville de Saint-Georges.

Les étudiants actuels du Cégep Beauce-Appalaches ont vanté la façon dont ils ont été préparés à l’île de la Réunion et pris en charge en Beauce. « Saint-Georges est une ville sécuritaire où moi et mon épouse qui est aussi étudiante au Cégep pouvons circuler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Tous les services sont à proximité du Cégep et le Taxibus peut nous transporter partout », a mentionné Jérémy Chassagne. 

Les enseignants sont très disponibles, a ajouté l’étudiante de 3e année de Comptabilité et gestion, Emmanuelle Plur.  Les tuteurs et les centres d’aide nous permettent d’obtenir une assistance supplémentaire. Une grande partie de ma réussite est attribuable aux gens du Cégep qui se dévouent pour nous ».

Arrivée au Cégep Beauce-Appalaches en 2005 et aujourd’hui diplômée en éducation spécialisée depuis 2008, Myriam Ivoula s’est installée en permanence en Beauce. 

« Saint-Georges est ma ville de cœur même si, après 13 ans, je m’ennuie toujours de ma famille. Les étudiants réunionnais sont chanceux de pouvoir compter sur un encadrement comme celui qu’offre le Cégep Beauce-Appalaches. En 2005, les gens de Saint-Georges apprenaient à nous connaître. Ils sont maintenant habitués à notre présence parmi eux. J’aime le côté tranquille de la ville et, si je veux assister à un spectacle de Rihanna, je n’ai qu’à faire 45 minutes d’autoroute pour aller la voir à Québec ».

 

Mélissa Cloutier du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a complété la présentation en mentionnant être très satisfaite des diplômés réunionnais qui œuvrent au sein de l’organisation. 

Elle a lancé une invitation aux gens de l’île de la Réunion intéressés par une carrière au Québec de suivre les traces des étudiants qui ont choisi les cégeps Beauce-Appalaches et de Thetford.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à tous: étudiants, enseignants et personnes-support.
    Bienvenue à vous réunionnais(es).

    Beauceronne - 2018-03-28 21:01
  • Tres interessant.

    Anca - 2018-03-30 00:17