Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 juin 2018 - 11:04 | Mis à jour : 15:59

Je me souviens de Saint-Jean-Baptiste et du fleurdelisé

Guillaume Internoscia

Par Guillaume Internoscia, Journaliste

Toutes les réactions 3

En ce lendemain des festivités des 23 et 24 juin, il est intéressant de se rappeler l'importance des symboles qui sont associés à notre Fête nationale des Québécois. Qui était Saint-Jean-Baptiste ? Pourquoi notre drapeau est-il le fleurdelisé ? Que signifie notre devise ?

Saint-Jean-Baptiste

La Fête nationale des Québécois est encore communément appelée la Fête de la Saint-Jean-Baptiste ou tout simplement, la Saint-Jean. De nos jours, le terme Fête nationale est mis de l'avant dans une optique collective de laïciser l'appellation de cette fête afin de l'adapter à l'air du temps.  Les générations actuelles de Québécois et Québécoises étant beaucoup moins religieuses que les générations précédentes, le changement d'appellation de cette grande fête est compréhensible. 

Saint-Jean-Baptiste était en fait un prêtre juif qui a baptisé Jésus. Il faut savoir que les fêtes du solstice d'été étaient fréquentes en Europe depuis des milliers d'années, et cela, même avant l'arrivée du christianisme. Lorsque les gens se sont convertis massivement au christianisme, des festivités ont été associées aux fêtes religieuses de certains saints. En France, les festivités entourant le jour du solstice et de la Saint-Jean-Baptiste étaient très populaires, cette tradition a donc été introduite en Amérique. 

Le côté patriotique de la Saint-Jean-Baptiste a commencé en 1834. Cette année-là, un journaliste influent, Ludger Duvernay, a visité les festivités de la Saint-Patrick à Montréal, ce qui l'a inspiré à créer un événement similaire pour les Canadiens français. C'est finalement en 1843 qu'il fonde la société Saint-Jean-Baptiste qui aura pour but de promouvoir les célébrations du jour de ce saint.  Cette société était supportée à l'époque par l'église catholique qui en voyait une occasion de promouvoir le progrès moral et social.

C'est en 1908 que Saint-Jean-Baptiste devint le saint-patron, protecteur du Québec. Ce qui renforce davantage le lien entre cette célébration et le patriotisme canadien-français. C'est en 1925 qu’elle est devenue la fête provinciale du Québec. Dans les années 1960, cette fête est devenue très politisée. En 1977, le jour de la Saint-Jean-Baptiste est reconnu comme la Fête nationale des Québécois et Québécoises. De nos jours, c'est une occasion laïque de célébrer notre fière appartenance à la nation québécoise. 

Le fleurdelisé

En ce qui concerne le drapeau du Québec, le fleurdelisé, il est aussi un symbole de notre héritage français et de notre passé chrétien. Premièrement, la croix blanche renvoie au catholicisme. Le lys qui est présent quatre fois sur le drapeau représente en fait un iris, une fleur associée dans sa symbolique à la pureté de la vierge Marie. À noter que le bleu du drapeau est aussi associé à celle-ci. S’éloignant peu à peu de cette symbolique religieuse, la couleur du drapeau est devenue plus foncée au fil des années. De son côté, la fleur de lys est devenue le symbole des francophones quand le roi de France, Clovis 1 s’est converti au christianisme. 

Les drapeaux bleus à croix blanche sont attestés en France comme symboles militaires ou de la marine marchande dès le XVIe siècle. Le fond bleu royal rappelle la couleur du blason des souverains de France qui régnèrent durant la domination française en Amérique.

Si des fleurs de lys blanches ont été apposées sur le drapeau du Québec afin de rappeler l’époque de la Nouvelle-France, elles ne signifient pas nécessairement un attachement du peuple québécois à la monarchie française, c'est surtout un symbole comme notre devise : « Je me souviens. »  Le lys s'est imposé comme symbole de la francophonie nord-américaine, au moment où la feuille d'érable devint un emblème pancanadien.

Je me souviens

Il est important de rappeler aux Québécois la raison de leur devise : « Je me souviens. » Notre fête nationale et notre drapeau nous rappellent notre identité issue de la colonisation française, mais aussi notre passé intensément religieux. La fierté québécoise est justement de se souvenir que ce peuple a surmonté l'oppression de l'église et qu'il a aussi dû se battre pour ses valeurs identitaires.

Une version de la devise complète serait : « Je me souviens/Que né sous le lys/Je croîs sous la rose. » Le lys étant l'emblème floral de la France et la rose, celui de l'Angleterre. Le peuple québécois doit donc se souvenir qu'il est né sous la France et qu'il continue de grandir sous l'Angleterre en tant que seule province francophone du Commonwealth. Il doit aussi se rappeler qu'il y a eu les Patriotes qui se sont battus et qui sont morts pour son identité. Il doit se souvenir comment il s'est sorti du contrôle de l'Église et comment il a pris en charge sa destinée. Les Québécois et les Québécoises doivent se souvenir que c'est face à son passé qu'il a créé son présent et donc, que son avenir est entre ses mains. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Ben hâte qu'on devienne le 51e état américain

    MADE IN USA - 2018-06-25 19:16
  • Bon article !

    Alex Veilleux - 2018-06-25 21:41
  • @MADE IN USA

    On a refusé de devenir le 14e état dans le temps de leur révolution, pourquoi changer maintenant?

    Jeff - 2018-06-26 09:10