Publicité
20 juin 2019 - 18:40 | Mis à jour : 21 juin 2019 - 08:20

Une célébration était organisée avant la première

40 ans de théâtre au Ganoué grâce à des bénévoles dévoués

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Toutes les réactions 1

C’était soir de première hier au Théâtre du Ganoué et ce pour une 40e année consécutive. Les membres du conseil d’administration ont tenu à faire d’une pierre deux coups en soulignant le travail des dizaines de bénévoles passionnés qui se sont impliqués au cours de ces quatre décennies. 

Ceux qui ont gravité de près ou de loin autour du Ganoué étaient tous conviés à une réception qui avait lieu avant la représentation de la première pièce de la saison, « Le 2 de pique ». 

« Nous avons des bénévoles piliers qui ont été là pendant des années et nous voulions le souligner pendant cette soirée-là », explique Marie-Claude Paradis, présidente du comité d’administration. 

Parmi ceux-ci se trouve Jocelyne Poulin, qui travaille dans les coulisses du théâtre d’été depuis maintenant 28 ans. 

« Les gens sont attachés à leur théâtre d’été. C’est rare un théâtre qui fonctionne seulement avec l’aide de bénévoles et qui dure aussi longtemps », croit Amélie Roy, elle aussi impliquée depuis belle lurette. 

Dans les prochaines années, le comité du Ganoué souhaiterait agrandir et revamper les loges, mais avant tout, on souhaite continuer d’offrir des pièces de qualité au public de la région. 

« Nous avons de quoi être fier d’être toujours debout après 40 ans et d’offrir du culturel comme nous le faisons », conclut Marie-Claude Paradis. 

Les tout débuts 

L’idée d’un parc touristique, dont le Ganoué fait partie intégrante, a d’abord été lancée par la fondation des fêtes du Patrimoine de Saint-Prosper qui craignaient que l’héritage culturel de la municipalité ne sombre dans l’oubli. 

C’est Georges-Aimé Côté de la Chambre de commerce de Saint-Prosper qui a ensuite récupéré le projet pour lui donner vie. Après avoir pris compte des différentes possibilités de subvention, il a placé une demande auprès de Canada au Travail qui a alloué quelque 50 000$ pour la construction d’une halte routière et d’un théâtre d’été.

Le 3 décembre 1979, les travaux sont amorcés sur un terrain offert par Louis Lacasse, lui aussi membre de la Chambre de commerce. Pour ériger le théâtre du Ganoué, trois granges ont d’abord été démolies puis reconstituées en une seule. Le bâtiment a été inauguré le 22 juin 1980 avec une messe et une soirée canadienne. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations pour vos 40 ans!
    Bravo à toute l'équipe de bénévoles!
    J'aime beaucoup aller voir des pièces au Ganoué.
    Nul doute que j'y retournerai, cette année!

    Laurier Maheux, Lac-Mégantic - 2019-06-20 21:50