Publicité
2 février 2020 - 10:00

L’œuvre sera installée à l’entrée de l’établissement

300 élèves de l’école secondaire Veilleux de Saint-Joseph réalisent une mosaïque collective

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Au cours des derniers jours, 300 élèves de l’école secondaire Veilleux de Saint-Joseph se sont réunis autour d’un projet artistique et rassembleur qui avait pour but la création d'une mosaïque collective.

Le tout a été initié par deux enseignantes en arts plastiques, soit Annie Gagné et Nathalie Bolduc. À chaque début d’année scolaire, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) offre une enveloppe budgétaire pour la réalisation de projets culturels. Les deux professeures de l’école secondaire Veilleux ont ainsi soumis leur idée qui a été acceptée par la suite.

Les arts étant très présents à Saint-Joseph, le concept a également pris naissance du fait qu’aucun travail collectif de cette envergure n’avait été réalisé jusqu’ici par l’établissement. Anne Gagné voulait démontrer aux élèves qu’il était possible de collaborer ensemble sur un même projet.

De mardi à jeudi, des étudiants de tous les niveaux et de tous les profils ont ainsi participé à la création de la mosaïque, qui a représenté au total 900 minutes de cours. Les enseignantes responsables ont également intégré les élèves du IVSP, qui ont une déficience légère. 

Tous les étudiants se sont d’ailleurs impliqués avec un intérêt grandissant au fur et à mesure que la production de la mosaïque avançait. 

Une œuvre qui persistera dans le temps

D’une dimension de 93 X 46 pouces, l'œuvre sera installée à l’entrée de l’école et représente un personnage à bras ouverts, ni féminin ni masculin, qui porte un regard sur la Beauce. Une façon d’accueillir les élèves qui entrent dans l’établissement.

« En même temps, [ça démontre] que si tu passes par l’école secondaire Veilleux, tu t’ouvres les portes et il y a une infinie de possibilités sur ton avenir. On voulait faire un parallèle que, dans la Beauce, on est bien accueillis, on est ancrés dans notre région », a expliqué Anne Gagné.

Les deux instigatrices du projet ont également arrêté leur choix sur la mosaïque, un matériau très résistant et indémodable. L’œuvre collective persistera ainsi dans le temps. Quant au dessin à partir duquel cette création artistique a été conçue, celui-ci a été imaginé par Claudia Marchand, une élève de 4e secondaire. Quelques modifications ont cependant été apportées au dessin d’origine.

« On a enlevé les racines au bout des doigts [du personnage]. On a remplacé le ciel à la manière un peu de Vincent Van Gogh, avec le ciel étoilé et des spirales. Dans le bas, on a la rivière Chaudière, on a les champs aussi en arrière. Le petit manteau représente le blouson que les élèves portent au niveau des sports. C’est très coloré », a mentionné l'enseignante.

L’école secondaire Veilleux a également collaboré avec l’Atelier Phébus, situé à Grondine près de Québec, qui a fourni le matériel pour assembler les quelque mille pièces nécessaires à la conception de la mosaïque. 

« C’est beau en photo, mais c’est encore plus beau en vrai. Ça a vraiment été bien, les élèves ont adoré ça », a conclu Mme Gagné.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Quel beau projet!
    Félicitations aux initiatrices ( les deux enseignantes ) et aux élèves!
    Vous pouvez être fiers de vous!

    Laurier Maheux - 2020-02-02 20:16