Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Nan White

Michel Caron raconte les Canadiens-Français au débarquement de Normandie dans son dernier livre

durée 12h15
13 octobre 2020
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Michel Caron présente son livre Nan White, Extrapolation à partir d’une photo de plage du 6 juin 1944 qui raconte une journée dans la vie de Canadiens-Français au débarquement de Normandie.

Cet auteur beauceron est architecte et l’écriture est l’un de ses passe-temps. Selon lui, il est important de faire reconnaître le courage des Canadiens-Français qui ont participé à façonner l’histoire.

Le caporal Victor Deblois, le personnage principal de son livre, était son oncle. 

Le 6 juin 1944, Victor Deblois a 25 ans. Il est caporal et instructeur pour le Régiment de la Chaudière. Il est né et a vécu toute sa vie à Saint-Georges de Beauce. 

Bernières-sur-Mer, Normandie, France. 6 juin 1944. Le caporal Victor Deblois du Régiment de la Chaudière débarque vers 8h du matin avec sa section de commando pour servir de support aux Queen’s Own Rifle. La marée fait dévier les barges et la compagnie B des « Queen’s » se fait massacrer en face des fortifications allemandes. Deblois et ses hommes, un groupe de Beaucerons et de Gaspésiens, fonce alors pour remplir la mission. C’est le début d’une longue et éprouvante journée qui finira près de Colomby-sur-Thaon. 

Les lecteurs découvriront les exploits de ces jeunes hommes, bûcherons, fermiers ou pêcheurs devenus soldats, certains pour échapper à la pauvreté, d’autres par désir de « voir les Europe ». Leur immense courage et la colère qui les animaient sont difficiles à imaginer dans le monde policé d’aujourd’hui. Ils seront parmi les centaines de milliers d’hommes partis ce jour-là pour se battre contre l’effroyable noirceur nazie.

Le livre est disponible à la Librairie Sélect à Saint-Georges.

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • C
    Claude
    temps Il y a 3 ans
    û Il serait intéressant de savoir d'où proviennent les sources, témoignages et autres. Il me semble qu'il ne reste plus d'anciens combattants Canadiens Français à interviewer pour décrire le quotidien des soldats. Cependant je sais que plusieurs livres ont été publiés en commençant par l'histoire du régiment de la chaudière. Je vais surement me rendre en Beauce pour acheter ce livre.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


C'est la Fête au Village de Saints-Anges

La 41e Fête au Village de Saints-Anges prend son envol aujourd'hui, avec quatre jours de festivités jusqu'à ce dimanche, 2 juin. Notez que l’événement se tient sur un nouveau site, soit derrière le centre communautaire (317, route des Érables). La programmation comprend diverses prestations musicales de groupes country, pop et rock. Les ...

28 mai 2024

Lancement du recueil «Poésie Etcheminoise»

La bibliothèque de Saint-Prosper accueillait vendredi dernier la soirée de lancement du recueil Poésie Etcheminoise, maintenant disponible dans les bibliothèques de la MRC des Etchemins. Entièrement écrit par les élèves de l’école des Abénaquis et l’école des Appalaches, ce livre est le fruit de leur participation à Racines plurielles.  Initié ...

26 mai 2024

Un bel hommage rendu au soldat Florian «Senior» Veilleux

Plus de 125 personnes ont assisté samedi au lancement du livre L'acte de bravoure, qui raconte les gestes héroïques de Victor Florian «Senior» Veilleux, un soldat brancardier du Régiment de la Chaudière, natif de Saint-Benoit-Labre, qui était du débarquement de Normandie en juin 1944. Et environ le tiers de l'assistance, réunie pour l'occasion au ...