Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pamela Doyon fait le point

Le Solstice Festival a rassemblé les cultures

durée 08h00
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le Solstice Festival - Éveil sur le monde qui s’est tenu en fin de semaine à l’Espace Carpe Diem de Saint-Georges a réussi son principal objectif, soit de rassembler les cultures.

Au travers de nombreux concerts, de stands artisanaux et de kiosques culinaires, les 800 participants ont pu découvrir notamment l’Amérique du Sud et l’Afrique.

« Notre but ultime c’était que les gens repartent heureux et on a réussi. Aussi, on voulait permettre aux gens de tisser des liens, d’avoir une meilleure compréhension des différentes communautés qui habitent en Beauce. C'est mission accomplie ! Et c’est exactement la raison pour laquelle on faisait cet événement », a souligné Pamela Doyon, directrice générale du Solstice Festival.

Cependant, ce sont essentiellement des gens de l’extérieur qui ont pris part à l’événement, du monde de Montréal, mais aussi de Chicoutimi, Trois-Rivières, Sherbrooke, Alma, etc. Le Solstice Festival n’a pas été n’a pas été accueilli par les Beaucerons à sa juste valeur.

En raison d’un problème de santé, Fouki, qui faisait la tête d’affiche de l’événement, n’a pas pu être présent vendredi soir pour l’ouverture. Il est donc fort possible que cela ait porté préjudice à l’événement, bien que les organisateurs ont réussi à se retourner en quelques heures grâce à Manu Militari qui a pris sa place. « On a été très très chanceux de l’avoir avec nous vendredi soir. C’est la même chose avec Geoffroy qui jouait dimanche. On l’a ajouté pour mettre du baume au cœur de ceux qui étaient déçus par l’absence de Fouki. » Aussi, la météo capricieuse a probablement participé au fait que 400 personnes qui avaient acheté aussi leur billet ne sont pas venues. 

« Je ne fais pas les choses à moitié. On a fait une première édition comme si c'était une dixième édition, mais c'est ça notre carte de visite! », a ajouté Pamela qui retient essentiellement la grandeur de son festival. 

Ce qui est certain en revanche, c’est que le public qui était présent était en feu. « La soirée latino de samedi était incroyable ! », a-t-elle raconté fièrement. La programmation était super avec des artistes internationaux de qualité. « De notre côté on est très fier de ce qu’on a accompli, mais ce qu’on trouve triste c’est de ne pas avoir eu notre public au rendez-vous. »

Il est encore tôt pour parler d'une deuxième édition, mais les organisateurs y réflechissent.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Troisième galerie pour la fleuraison en folie!

Avec l’arrivée de la belle saison, les arbres et plantes ont ou fleurissent. Ce doux mélange de senteurs et de couleurs va souvent inspirer les gens qui voudront capturer la beauté de la nature.  Peut-être avez-vous profité de la saison des lilas qui a débuté tôt, celle des pommiers et des cerisiers et finalement le début des plantes de votre ...

durée Hier 6h00

La saison de la LIBRE reprend mardi

La Ligue d'improvisation de Beauce et des régions environnantes, la LIBRE, reprend ses spectacles à partir de ce mardi, le 28 juin. Pendant toute la saison estivale, les rencontres auront lieu chaque mardi à 19 h 30 dans la salle de la Cabane à Swing située au 12 120 sur la 1re Avenue à Saint-Georges. Rappelons que le camp d'entrainement et la ...

25 juin 2022

Deuxième galerie pour la fleuraison en folie!

Avec l’arrivée de la belle saison, les arbres et plantes ont ou fleurissent. Ce doux mélange de senteurs et de couleurs va souvent inspirer les gens qui voudront capturer la beauté de la nature.  Peut-être avez-vous profité de la saison des lilas qui a débuté tôt, celle des pommiers et des cerisiers et finalement le début des plantes de votre ...