Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic

Le Comité de bassin de la rivière Chaudière lance un appel au ministre de l'Environnement

durée 18h00
1 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a envoyé, le 19 octobre dernier, une lettre au ministre de l'Environnement du Québec, Benoît Charette afin de lui partager les préoccupations de ses acteurs sur le projet de voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic.

Le but de cette lettre est de demander plus d'informations sur le projet afin d'étudier son impact, ou non, sur l'environnement et notamment sur la rivière Chaudière.

« On s'adresse directement au ministre Benoit Charette, car on a une portion de notre revenu qui vient du ministère de l'Environnement. On s'adresse à lui afin qu'il puisse nous appuyer et nous soutenir afin de réaliser ce mandat et cette mission, qui est donnée par le ministère », a lancé Véronique Brochu, directrice générale du Cobaric. 

De plus, le Cobaric demande à pouvoir analyser l'eau de la Chaudière au plus près de la zone des travaux, afin de pouvoir dresser un portait réaliste de la rivière Chaudière durant les travaux.

« Il y a des stations de suivi le long de la rivière Chaudière en continu depuis plusieurs années. Par contre, il n'y a pas de station prévue avant le projet, c'est-à-dire qu'on n'a pas d'information pour savoir comment est l'eau avant le projet, puis comment elle est pendant puis après le projet », a ajouté Véronique Brochu.  

Parmi les demandes, le Cobaric a fait savoir qu'il aimerait aussi avoir accès à l'agent de liaison qui aura un accès à certains documents durant les travaux afin de faire un suivi. 

Cela confirme également les craintes de quelques municipalités de la Beauce qui ont fait savoir qu'ils aimeraient plus d'informations sur les risques éventuels pour la rivière Chaudière d'un tel projet. 

Pour en savoir plus, visionnez ci-dessus l'entrevue complète avec Véronique Brochu.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs, prévient une étude

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs qui sont cruciaux à la production d'une grande partie de l'alimentation de la planète, prévient une nouvelle étude. Les populations de pollinisateurs sont en déclin à travers le monde. On estime pourtant que 85 % des espèces de plantes à fleurs et 87 % des principales cultures mondiales ...

18 mai 2024

La valeur des livraisons de bois à pâte atteint un nouveau sommet

Les volumes de bois à pâte livrés en 2023 ont augmenté de 40 % par rapport à  2022, pour atteindre 134 055 tonnes impériales vertes (TIV). Leur valeur au chemin du producteur a atteint un nouveau sommet à 5,2 M$, en hausse de 58,3% (+1,9 M$) par rapport à l’année précédente.   Près d’une centaine de producteurs ont participé à l’AGA du Plan ...

11 mai 2024

Les aurores boréales ont envahi le ciel de la Beauce

Un majestueux spectacle d'aurores boréales a envahi le ciel du Québec dans la nuit de vendredi à samedi et la Beauce n'a pas fait exception. Les aurores boréales peuvent être de plusieurs couleurs soient vert, rose et rouge foncé, rouge ou bleu et mauve. La nuit dernière en Beauce, on a pu en voir des vertes et des roses essentiellement. Ce ...