Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Avec la collaboration de l'APBB

Les entreprises invitées à emboîter le pas à Plantation Mirage

durée 17h00
12 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les entreprises de la région sont invitées à emboîter le pas à Plantation Mirage, qui a pour mission d’aider les producteurs forestiers de la Beauce à effectuer du reboisement adapté aux changements climatiques.

C'est le défi qui a été lancé par le président du manufacturier de planchers de bois franc de Saint-Georges, alors que débute la 3e année du partenariat avec l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) pour mener à terme des projets en ce sens.

« Est-ce que d’autres entreprises de la Beauce voudraient participer à l’initiative et ainsi avoir un effet de levier encore plus important en regard de l’adaptation aux changements climatiques? Le défi vous est lancé », a déclaré Pierre Thabet, qui a institué au sein de sa compagnie un programme de valorisation de ses employés et de l’environnement régional.

Le tout premier projet de Plantation Mirage, en 2022, a ciblé une remise en production d’un site issu d’un ancien pâturage et d’une coupe finale, à proximité d’une érablière, sur la Ferme Home SENC à Saint-Frédéric. L'endroit Il a été reboisé avec des essences adaptées aux changements climatiques (érable, chêne, noyer et pin). La localisation des essences a été priorisée en fonction du type de drainage, du sol et de la topographie. 

Le deuxième projet, mené à Saint-Victor en 2023, prévoyait la récolte par quatre trouées d’une superficie de l’équivalent d’une à deux hauteurs d’arbres, afin d’avoir des conditions d’ombre dans le peuplement. Le site a ensuite été reboisé, encore là avec des essences adaptées aux changements climatiques, dans ce cas-ci érable, chêne et cerisier tardif.

Le troisième projet est en réalisation cette année à Saints-Anges. Une coupe partielle de plus forte intensité a été effectuée dans une plantation, qui est à 10 ans de l’âge de maturité. Des  trouées et conditions d’ombre sont donc présentes dans le peuplement. Un reboisement sous couvert sera effectué avec du chêne, du cerisier tardif, de l'érable rouge et du tilleul. 

Pierre Thabet signale que les aménagements sont gérés de façon efficiente, en regard de l’enveloppe budgétaire investie et des projets ciblés. Il estime que la clé du succès réside dans la volonté d'un propriétaire terrien à s’investir dans le projet en temps et argent, au fil des ans. 

« Le secteur forestier doit adapter ses pratiques aux changements climatiques. Nous souhaitons aller au delà de la plantation conventionnelle d’épinette blanche et diversifier le choix des essences plantées. Une  telle approche n’est pas encore bien soutenue par les programmes de mise en valeur provinciaux, alors que de telles plantations exigent des coûts plus élevés », explique de son côté Jérôme Lapointe, qui agit comme directeur des services forestiers à l’APBB.

C'est d'ailleurs lui que les entreprises, qui voudraient devenir partenaires de l'initiative Mirage,  doivent contacter à l’APBB (418 228-5110, poste 110).

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les phénomènes météorologiques extrêmes causent de l'anxiété, à court et à long terme

Jennifer Moore aidait un voisin sur leur rue sujette aux inondations à Windsor, en Nouvelle-Écosse, la semaine dernière, lorsqu'elle est tombée tête première dans de l'eau brune jusqu'à la taille, dans son entrée de garage. C'était la troisième fois en trois ans que le puisard de la rue débordait, après que 1,2 mètre de pluie, souillée par les ...

durée Hier 5h00

Les citoyens invités à recueillir des données pour protéger le monarque

Espace pour la vie invite les Canadiens à participer au «Blitz international de suivi du monarque», afin de contribuer à la conservation de l’emblématique papillon qui a été désigné espèce en voie de disparition au Canada. Ce blitz se déroulera du 26 juillet au 4 août, dans les trois pays de l’Amérique du Nord, où vit le papillon. «C'est né du ...

11 juillet 2024

Beauceville sous la boue... en 1988!

Les pluies diluviennes, qui se sont abattues sur Beauceville samedi dernier, ne sont pas les seules qui ont provoqué des dommages au fil des ans, comme en témoignent les photos prises par Rolland Bouffard, en août 1988, et qu'il vient de partager à EnBeauce.com. Si ce retraité et résident de Sainte-Marie ne se souvient pas précisément de la date ...