Publicité
3 novembre 2019 - 11:26 | Mis à jour : 11:56

Des centres d’hébergement ont été ouverts pour les sinistrés

Tempête automnale : la situation s’améliore lentement en Beauce

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Les pannes de courant se rétablissent lentement en Beauce, alors que les équipes d’Hydro-Québec sont à pied d’oeuvre.  

En Chaudière-Appalaches, 24 341 foyers n’ont toujours pas d’électricité, alors que ce nombre s’élevait à 61 701 samedi en journée. 

Dans un point de presse tenu hier, le premier ministre François Legault a signalé que la Beauce faisait partie des régions plus problématiques où le courant mettrait plus de temps à être rétabli.  

Saint-Georges

Hier, les autorités municipales de Saint-Georges ont ouvert un centre d’hébergement à l’école des Deux-Rives pour les citoyens qui souhaitaient se réchauffer. Il a été fermé ce matin. Au total, 10 personnes ont eu recours à ces services, et trois personnes ont dormi sur place. 

« Ceux qui auraient toujours besoin d’être pris en charge seront transférés dans les locaux de l’organisme Au Bercail », explique Claude Poulin, directeur général de Ville de Saint-Georges. Il a tenu à préciser que personne ne serait laissé pour compte. Ceux qui auraient des besoins particuliers peuvent composer le 310-4141. 

Beauceville 

À Beauceville, le centre d’hébergement situé à l’Hôpital de Beauceville demeurera ouvert pour une durée indéterminée. Paul Morin du comité des mesures d’urgence explique qu’aucun sinistré n’a dormi sur place la nuit dernière.

« Les gens qui viennent pour se doucher, manger, ainsi que pour se réchauffer. »

Toutes les routes sur le territoire de la municipalité sont maintenant praticables.

Saint-Prosper

La situation reste toujours problématique à Saint-Prosper. Une trentaine de personnes ont dormi au Centre récréatif Desjardins, dont 25 aînés de la résidence Rayon de soleil. La Croix-Rouge a prêté des lits d’appoint pour que les citoyens puissent dormir plus confortablement. 

« On nous dit que la majorité des abonnés devraient avoir retrouvé le courant d’ici la fin de la journée », affirme le maire Richard Couët. « Les émondeurs nous disent que beaucoup d’arbres sont tombés sur les fils, ce qui complique le travail des équipes d’Hydro-Québec. »

Dans la municipalité, plusieurs routes ont été endommagées, dont la Route 204 vers Sainte-Rose et le rang des Carreaux. 

Sainte-Marie

Toutes les routes sont rouvertes à Sainte-Marie et la rivière s’est résorbée. 

« On est en mode nettoyage », affirme le maire Gaétan Vachon. 

Les sinistrés se sont relocalisés eux-mêmes chez des parents et des amis, on n’a donc pas eu besoin d’ouvrir un centre d’hébergement temporaire. 

« Lors des inondations précédentes, les gens qu’il fallait héberger habitaient en majorité dans les maisons qui ont été démolies. Ça a paru », a-t-il ajouté. 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.