Publicité

6 avril 2021 - 17:00 | Mis à jour : 17:10

Respect des mesures sanitaires

La SQ a « visité » des cabanes à sucre de la région ce week-end

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Au cours de la fin de semaine de Pâques, la Sûreté du Québec a procédé a une opération de visites de cabane à sucre de la région afin de s'assurer du respect des mesures sanitaires sur la COVID-19 en vigueur sur le territoire, comme l'interdiction de rassemblement.

C'est ce qu'a confirmé l'agente Hélène Nepton, du service des communications de la SQ. Elle n'a toutefois pas transmis d'information sur les endroits visités, ni si des infractions ont été commises en vertu des règlements de la santé publique régionale. Mme Nepton a signalé que le corps policier avait déjà annoncé ses intentions d'avoir une « présence » plus importante au cours du week-end.

Les seules données disponibles sont celles qui font état qu'entre le 29 mars et le 5 avril, les policiers de Chaudière-Appalaches ont émis 74 constats ou rapports d’infraction généraux sur les mesures sanitaires dont 42 en lien avec le couvre-feu.

Rappelons que jeudi dernier, la territoire administratif de Chaudière-Appalaches est retombé en zone rouge. De plus, le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé dimanche après-midi que des nouvelles mesures spéciales d'urgence allaient s'appliquer en Beauce, dans les Etchemins et dans Bellechasse. Celles-ci sont entrées en force lundi, comme le retour du couvre-feu à 20 h. Ces mesures spéciales devraient être levées le 12 avril.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.