Publicité

7 septembre 2021 - 16:30

Hier soir à Saint-Martin

Un travailleur d'Hydro-Québec évite l'électrocution

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le service incendie de Saint-Martin/Saint-Théophile a été appelé vers 19 h 15 hier soir pour un camion d’Hydro-Québec complètement en flamme sur le 1er rang de Shenley Sud, au poste de l’entreprise, à Saint-Martin.

D’après Stéphane Maheux, directeur du service incendie appelé sur les lieux, les pompiers ont dû attendre près de 20 minutes avant de pouvoir agir, cela afin d’être certain que le courant avait été coupé. 

Un travailleur d’Hydro-Québec s'apprêtait à faire des travaux de transfert de ligne à bord de son camion. En descendant la nacelle, il aurait touché une ligne de 25 000 volts et le camion aurait pris feu instantanément. 

L’employé a alors sauté en bas de la nacelle pour sauver sa peau et il n’a pas été électrocuté ni blessé. Il a cependant subi un important choc nerveux. 

Par conséquent, 1 500 clients ont été privés d'électricité dans le secteur et ce jusqu’à environ 7h ce matin.

Le camion est une perte totale et 25 pompiers ont travaillé sur place puisque ceux de Saint-Gédéon sont venus en entraide. 

Sortie de route à Beauceville
Dans la nuit de dimanche à lundi, vers minuit 35, une conductrice a fait une sortie de route près du 503 avenue Lambert à Beauceville.

Son véhicule est tombé dans un fossé et les coussins se sont déployés.

La conductrice du véhicule a été blessée légèrement et transportée au Centre hospitalier de Saint-Georges.

Avec la collaboration de Jessy Pouliot.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.