Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

L'enquête transférée à la Sûreté du Québec

Deux feux suspects allumés cette nuit à Saint-Georges

durée 10h00
7 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les pompiers du Service de sécurité incendie de Saint-Georges ont été appelés à intervenir à moins d'une heure d'intervalle, aux petits heures du matin aujourd'hui, pour des feux de cabanon qui ont fort probablement été allumés intentionnellement.

Le premier appel est venu vers 3 h 20 pour un incendie au 360, 22e rue, dans le secteur Ouest. La cabanon était en embrasement général lors de l'arrivée des pompiers, qui se sont affairés à protéger les deux résidences attenantes  à la remise. Celles-ci ont subi très peu de dommage.

Une seconde alarme a été sonnée seulement 50 minutes après la première,  pour un autre feu de remise, cette fois au 260, 127e rue, dans l'Est. Cet incendie a été beaucoup plus dévastateur puisqu'un garage résidentiel a été rasé par les flammes et qu'une résidence a subi des dommages importants au revêtement extérieur.

Le directeur du SSI, Frédéric Morin, a confirmé qu'il avait remis le dossier d'enquête à la Sûreté du Québec car les circonstances, et des éléments de preuve retrouvés sur la scène des deux feux, portent à croire qu'il s'agit d'incendies criminels.

Aux premières loges
Le photographe amateur Yvon Thibodeau était aux premières loges de l'incendie dans le secteur Ouest puisque c'est la remise de son voisin qui a pris feu. Voici comment il a décrit l'événement sur sa page Facebook:

Vers 3 h 20 cette nuit, j’ai été réveillé par 2 jeunes hommes qui frappaient à ma porte. Comme je couche au deuxième étage de ma résidence, je suis allé voir ce qui se passait, et l’un d’eux m’a demandé de sortir rapidement de ma maison, car la remise de mon voisin était en flammes. Je voyais le reflet orange des flammes sur le petit mur de mon abri d’auto. Alors que je m’apprêtais à signaler le 911, le jeune homme m’a dit que lui et son ami passaient dans ma rue, et qu’ils ont aperçu de la fumée qui sortait au-dessus de la maison.

Puis il m’a dit que les pompiers arrivaient. J’ai revêtu en vitesse mon jacket, suis sorti avec mon iPhone, et j’ai pris des photos de la remise de mon voisin qui était complètement enflammée. Les flammes qui montaient très haut commençaient à s’attaquer au toit de ma résidence, et les branches de mon gros érable commençaient à brûler. Une chaleur assez forte et de la fumée se dégageaient du brasier. Quant à la maison du voisin, tout le revêtement de vinyle du mur avait déjà fondu. Une partie du mien également près de l’entre-toit.

Je suis revenu dans ma résidence pour me vêtir plus chaudement. Alors que j’étais entrain de mettre mon jacket et mes bottes, un pompier, qui venait d’arriver sur les lieux, a frappé à ma porte pour me demander de quitter ma maison, au cas où l’incendie se propagerait. Il était alors 3 h 28. Dès leur arrivée, les pompiers se sont attaqués à l’incendie, et deux d’entre eux m’ont demandé quelques minutes plus-tard de leur débarrer ma porte car ils devaient faire le tour de la maison afin de vérifier si le feu ne s’était pas propagé à l’intérieur. Par la suite, l’un d’eux m’a dit « j’ai une bonne nouvelle pour vous M. Thibodeau. Tout est normal dans votre maison ». Je l’ai remercié et lui ai dit en riant « Vous avez dû deviner pour qui j’ai voté lors des élections? ». (J’ai une grosse affiche électorale de Samuel Poulin sur le mur de ma résidence.) Le pompier l’a trouvé bien bonne.

Toujours est-que les pompiers ont quitté après un peu plus d’une heure de travail. L’un d’eux m’a dit qu’un autre incendie venait de se déclarer dans un petit garage de la 127e rue.

EXCELLENT travail des pompiers, qui ont agi très rapidement, et qui ont ainsi pu sauver ma résidence et celle du voisin. Fort heureusement qu’il ne ventait pas car je me serais retrouvé sans maison ce matin. Toute l’équipe du Service de Sécurité incendie de Ville de Saint-Georges a quitté vers 4 h 45.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Disparition de Francis Houde : appel à la population

La Sûreté du Québec demande l’aide du public pour retrouver Francis Houde, 34 ans, de Disraéli. Il a été vu pour la dernière fois le 20 avril dans la nuit, dans le secteur de Disraéli. Ses proches ont des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité. Description Taille : 1,73m (5 pi 8 po) Poids : 90 kg (198 lb) Cheveux : Châtains Yeux ...

durée Hier 14h12

Le trentenaire blessé dans un accident de VTT est décédé

L'homme âgé d'une trentaine d'années qui a été gravement blessé suite à une collision de VTT survenu ce samedi 20 avril, vers 17 h 30, à Saint-Gédéon-de-Beauce est malheureusement décédé. C'est ce qu'a confirmé la Sûreté du Québec à EnBeauce.com cet après-midi. Rappelons que l'homme a été victime d'une collision avec un deuxième VTT. « ...

durée Hier 8h30

Un trentenaire gravement blessé dans un accident de VTT

Un homme âgé d'une trentaine d'années a été gravement blessé suite à une collision de VTT survenu ce samedi 20 avril, vers 17 h 30, à Saint-Gédéon-de-Beauce. Deux véhicules tout-terrain (VTT) sont impliqués. « L'impact aurait eu lieu lorsque l'un des VTT qui circulaient dans un groupe sur le 6e rang à Saint-Gédéon aurait fauché l'autre par ...