Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 février 2018 - 08:30

Jacques Demers est le nouveau président de la FQM

Par Alex Drouin, Journaliste

Le maire de Sainte-Catherie-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, a succédé à Richard Lehoux comme président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM).

« En tant qu’acteurs majeurs du développement local et régional, les municipalités et les MRC sont directement concernées par les choix qu’effectue le gouvernement du Québec. Dans le cadre des élections générales, les partis politiques devront tenir compte de leurs demandes et de leurs besoins s’ils veulent développer réellement les régions », a fait savoir le nouveau président en lien avec les élections générales, qui se tiendront au Québec à l’automne.

Dès le mois de mars, il fera une vaste tournée de toutes les régions du Québec pour consulter les municipalités et les MRC sur les enjeux qu’elles voudraient que la FQM aborde au cours de la campagne électorale.

« En ayant notre plateforme en main dès le début de l’été, les partis auront amplement le temps de connaître les besoins des régions du Québec. Lors de notre Congrès annuel, en septembre, nous interpelons les formations politiques afin qu’ils se positionnent sur notre plateforme de demandes électorale et sur leur vison du développement local et régional. »

Parmi les priorités de la FQM, le transport ferroviaire des matières dangereuses. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.