Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Entre pandémie et inflation, les demandes augmentent chez Moisson Beauce

durée 17h00
29 mars 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Voir la galerie de photos

Deux ans de pandémie plus tard et un taux d'inflation à 5 %, les demandes d'aides alimentaires ne cessent d'augmenter chez Moisson Beauce, une situation qui risque de perdurer, d'après la directrice générale de l'organisme, Marie Champagne.

Il faut savoir que les personnes qui ont demandé une aide alimentaire au début de la pandémie mondiale de COVID-19 ne sont pas nécessairement celles qui se présentent aujourd'hui pour ce même service.

En effet, lorsque tout a fermé en mars 2020, de nombreux citoyens se sont retrouvés du jour au lendemain avec les mêmes frais à payer, mais sans salaires avec des pertes d'emplois. Par la suite, ceux-ci ont pu retrouver un poste et se sont remis sur pied, tandis que d'autres ont connu des situations plus compliquées.

« L'évolution de la pandémie, c'est des hauts et des bas en termes de demande, on a eu des mois plus forts que d'autres. Selon les derniers chiffres on était quand même à 17 % d'augmentation par rapport aux données d'avant la pandémie », a expliqué Marie Champagne.

Pour faire face à cette augmentation, l'organisme a besoin de plus de denrées alimentaires. Heureusement, le gouvernement a été présent pour pallier à ce problème au cours des deux dernières années, permettant à Moisson Beauce d'acheter des produits qui ne lui était pas transmis par des donateurs.

Plusieurs organisations et plusieurs personnes interviennent en soutien à l'organisme, notamment 500 bénévoles. Il y a également l'annuelle Maison Moisson Beauce qui représente une campagne de financement majeure et dont le tirage aura lieu la semaine prochaine.

Pour en savoir plus, écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Marie Champagne.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


« Est-ce que la Ville de Saint-Georges veut vraiment régler? », dit le syndicat

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la Ville de Saint-Georges – CSN, qui représentent les salarié-es du service des loisirs et de la culture, déclencheront, ce samedi 2 mars, une grève générale illimitée. Le syndicat regrette le manque de sérieux de l'employeur dans les négociations.  Un piquet de grève sera ...

Mirage parraine l’école du Trait-d’Union au Grand défi Pierre Lavoie

L'école du Trait-d'Union de Saint-Prosper a annoncé que la compagnie Mirage avait accordé un don de 11 618$ dans le cadre de leur participation au Grand défi Pierre Lavoie qui a eu lieu du 8 au 11 juin dernier. L’équipe de Mirage a choisi de parrainer l’école afin de promouvoir les bienfaits de l’activité physique auprès des élèves du ...

durée Hier 12h00

Le livre jeunesse «Jeanne et La bande des 7» est maintenant lancé

L'organisme Santé mentale Québec – Chaudière-Appalaches ajoute une corde à son arc avec le lancement du livre Jeanne et La bande des 7! , qui s'est effectué le 24 février au Centre Caztel de Sainte-Marie, en présence d’une centaine de personnes. Il s'agit d'un livre jeunesse qui s’adresse à tous les enfants entre 3 et 12 ans.  L’objectif de ce ...