Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Semaine nationale de sensibilisation au don d’organes et de tissus

Entrevue avec Juliette Lachance : un don qui sauve une vie

durée 18h00
29 avril 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Voir la galerie de photos

Juliette Lachance, âgée de 15 ans, de Saint-Joseph-de-Beauce est aujourd’hui une élève en Sport-étude volley-ball à l'école secondaire Veilleux qui pratique également le chant et le dessin.  Elle n’en serait pas là si à l’âge de trois mois elle n’avait pas reçu un foie d’un donneur anonyme.

C’est accompagné de sa mère, Brigitte Turcotte, que Juliette nous a partagée son histoire lors d’un entretien.

À l’âge de deux mois, la mère de Juliette a consulté son médecin de famille, car elle souffrait d’une jaunisse, ce qui est assez rare pour cet âge. C’est après plusieurs examens qu’ils ont découvert des granulomes sur son foie. Il s’agit en fait de tumeurs inflammatoires. Un mois plus tard, elle était inscrite sur la liste de greffe et heureusement, cela n’a pris que neuf jours avant de trouver un donneur compatible et que l’opération soit faite.

« C’est sûr que quand on nous a annoncé qu’elle était malade et qu’elle avait besoin d’une greffe de foie, c’est sûr qu’on a été sous le choc. On a eu peur parce qu’on ne connaissait pas vraiment ça. Je n’avais personne dans mon entourage ni son père qui avait eu ça. Dans notre tête à nous, la vie de notre fille était finie, ça allait être désastreux pour elle », exprime Brigitte.

C’est à l’Hôpital Sainte-Justine à Montréal qu’elle et sa famille ont été prises en charge par une équipe complète. Mme Turcotte explique qu’ils avaient le soutien d’une travailleuse sociale qui a pu entre autres expliquer à la grande sœur de Juliette qui avait trois ans ce qui allait se passer.

Depuis son opération, chaque année, elle et sa mère prennent la route en direction de Montréal pour deux jours à l’Hôpital Sainte-Justine afin de faire des suivis. Également, l’adolescente doit faire des prises de sang tous les mois pour s’assurer que tout va bien. À la différence des autres jeunes de son âge, elle doit prendre tous les jours une médication.

« Je peux faire exactement les mêmes choses que les autres, mais c’est sûr que je dois faire plus attention à ma santé », indique Juliette. Par exemple, elle doit se laver plus souvent les mains et se tenir loin des personnes malades. D’ailleurs, lorsque la pandémie est arrivée, ils ont vécu de fortes inquiétudes, mais avec le confinement cela a enlevé un stress.

Signer sa carte peut sauver des vies

Du 24 au 30 avril, c’est la Semaine nationale de sensibilisation au don d’organes et de tissus. Ces journées sont très importantes pour la famille Lachance qui s’en fait un devoir de sensibiliser les gens à signer leur carte pour accepter de donner leurs organes.

« Si je n’avais pas eu un foie, il faut se le dire que je ne serai pas là aujourd’hui », dit Juliette.

Mme Turcotte ajoute qu’en plus de signer, c’est important d’en parler aux membres de sa famille parce que c’est toujours eux qui ont le dernier mot. « C’est beau de signer sa carte, mais c’est aussi de le dire à sa famille pour que le souhait qu’on a de donner nos organes, soit respecté au moment du décès. »

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Juliette Lachance et sa mère, Brigitte Turcotte.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Usine Altrum : les membres du syndicat rejètent l'offre de l'employeur

Les membres du Syndicat des travailleurs du plastique de Beauce CSN de l’usine Altrum se sont prononcés contre l’offre finale de l’employeur à 77 %, ce jeudi 23 mai. Les membres ont aussi adopté un mandat de grève de 5 jours à 73 %, qu’ils comptent exercer au moment jugé opportun. « Les membres se sont fortement positionnés contre l’offre ...

durée Hier 17h00

La Marche du rein se tiendra en Beauce le 9 juin

Saint-Georges-de-Beauce fait partie cette année de la quinzaine de villes du Québec qui accueilleront la Marche du rein. Cet événement philanthropique phare de la communauté rénale du Québec est prévu le dimanche 9 juin. La marche se déroulera au Parc Veilleux. L'objectif de collecte de fonds est de 12 000 $, qui seront versés à la division du ...

durée Hier 16h15

Marche pour l’Alzheimer: l'objectif de collecte presque atteint

La 17e Marche pour l’Alzheimer IG Gestion de patrimoine Saint-Georges, devrait être en mesure d'atteindre son objectif de collecte de 25 000 $, estiment les organisateurs de l'événement. Ce matin, à l'issue du parcours qui a été emprunté par plus de 150 personnes à l'Espace Carpe Diem de Saint-Georges, un montant total de 23 797 $ avait été ...