Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 novembre 2018 - 16:49

Le pont de Saint-Côme sera réparé à défaut d'être remplacé

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 2

À Saint-Côme-Linière, l'été prochain, la situation ne sera pas des plus conviviale pour les automobilistes. Le ministère des Transports du Québec y effectuera des travaux. S'il est confirmé qu'il n'y aura pas de nouveau pont, l'actuel, qui est centenaire, fera l'objet de travaux de réfection.

La programmation des travaux routiers 2018-2020, dans la région de Chaudière-Appalaches, prévoit que la réfection du pont de fer de Saint-Côme, qui enjambe la rivière du Loup, coûtera entre 500 000 $ et un million de de dollars.

« Les travaux devraient débuter au début de l’été 2019 et consisteront principalement à remplacer les dalles d’approche et le caillebotis de même qu’à réparer les membrures d’acier et les trottoirs. Des travaux de peinture du pont sont également prévus », nous a fait savoir Mila Roy, porte-parole du MTQ.

Le pont de fer a besoin d'une cure de rajeunissement depuis plusieurs années. Le ministère des Transports voulait déjà, en 2015, veiller à le réparer. La municipalité avait refusé cette proposition, puisqu'elle voulait avoir l'autorisation les subventions préalables à la construction d'un nouveau pont, à deux voies, d'une valeur de quatre million de dollars. Le conseil municipal était prêt à fournir le quart de la somme nécessaire.

La position du ministère est claire : la circulation n'est pas assez importante pour justifier la construction d'un nouveau pont à deux voies. Cela signifie que la municipalité devrait payer la totalité des quatre millions de dollars. Or, le maire du village, Yvon Paquet, dit avoir été convaincu par les arguments du MTQ.

À l'été 2016, la municipalité avait informé les citoyens que la construction d'un nouveau pont, au même endroit, nécessiterait la destruction de deux résidences. Un problème qui ne se posera pas, puisque le pont de fer sera réparé. Ces travaux lui accorderont une durée de vie additionnelle de 25 à 30 ans.

Les informations relatives à la gestion de la circulation seront connues avant le début des travaux, a assuré à EnBeauce.com la porte-parole du MTQ.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Si ils ont besoin de pièces ils pourraient les prendre après le barrage ...

    Fermer - 2018-11-10 06:50
  • Voyez St Come n.est pas montreal il n.ont pas besoin d.un vrai pont si ils serais montreal l.argent na pas de valeur pour montréal sa serais le pont a 4 voies pour les autos 2 pistes cyclables 2 pour les piétons eux sont a Montréal vous autres vous etres au bout du canada vous n.etre pas des monrialais vous etre juste des petits beaucerons qui avez du cœurs pour le travail

    ancien citoyen sw St Come je vous respecte - 2018-11-11 19:02