Publicité
16 janvier 2020 - 18:00

L'actuelle structure jugée désuète depuis 1986

Les deux Saint-Joseph veulent un nouveau pont

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 4

Jugé désuet depuis 1986, le plus vieux pont à enjamber la rivière Chaudière, entre les municipalités voisines de Saint-Joseph-de-Beauce et Saint-Joseph-des-Érables, doit faire place à une nouvelle structure le plus rapidement possible.

Le maire de Saint-Joseph-des-Érables, Jeannot Roy, a pris le leadership dans le dossier et a entraîné dans la danse son homologue Pierre Gilbert, qui a abouti en décembre à une rencontre avec la cheffe de cabinet du ministre des Transports, François Bonnardel, « pour mettre en lumière l'urgence d'agir dans le remplacement du pont actuel » qui a été construit en 1908.

« Nous avions tous les ingrédients pour préparer un document bien étoffé et factuel mettant en relief l'état de la situation », de dire le maire Roy qui ne veut pas attendre que le projet de nouveau pont soit inscrit seulement dans le prochain plan quinquennal du ministère des Transports du Québec (MTQ). « Ça doit aller plus vite que cela », a-t-il fait remarquer en entretien téléphonique avec EnBeauce.com.

En premier chef, le point « le plus irritant » pour le maire est la fermeture du pont qui se produit à chaque période d'inondation, provoquant des détours de circulation où les automobilistes et les camionneurs doivent traverser la rivière soit par Saint-Lambert ou par Saint-Georges.

Des fermetures de plus en plus récurrentes et de plus en plus longues, de 15 à 20 jours par année, estime le maire de Saint-Joseph-de-Beauce. « C'est un pont à une seule voie, la vision n'est pas très bonne pour savoir quand on peut s'engager sur le tablier, les manoeuvres de traverse deviennent dangereuses, bref, le besoin [de remplacement] est criant », de signaler Pierre Gilbert qui estime que la rencontre de décembre, à laquelle participait aussi le député de Beauce-Nord Luc Provençal, a été « très informative et positive ».

Pour M. Gilbert, la future traverse devrait être érigée à l'extrémité Nord de la ville (vers Vallée-Jonction) pour une meilleure approche avec l'Autoroute 73 et aussi pour sortir le trafic de camionnage sur l'avenue du Palais, une artère principale très étroite.

Bien avant la rencontre, le maire Jeannot Roy avait pris le temps de rallier les élus des MRC de la région (Robert-Cliche, Beauce-Sartigan, Nouvelle-Beauce) sur l'importance du projet, lesquelles MRC ont donné leur appui par résolution à inscrire rapidement dans le planification des travaux du réseau routier la construction d'un nouveau pont entre les deux Saint-Joseph. « Notre message était parfaitement coordonné, pas agressif mais ferme », de faire remarquer le premier magistrat.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Que faite vous de notre patrimoine

    Route du président Kennedy - 2020-01-16 18:40
  • Je suis heureux de voir que le projet du pont de St-Joseph-de-Beauce a été bien reçu par le Ministère des Transports. La Beauce, après plusieurs années avec un député dans l'opposition, c'était plus difficile de mener à terme un tel projet.

    Suite à l'élection de M. Luc Provençal, député de Beauce-Nord, aux dernières élections, j'ai réalisé que le moment ėtait propice pour initié ce projet.

    En décembre 2018, j'ai rencontré M.Daniel Chainé, directeur du CLD Robert-Cliche, pour lui faire un croquis du futur emplacement du pont et des avantages qui en découleraient.

    C'est avec la volonté beauceronne, que nous réussirons tous ensemble à la réalisation d'un tel projet.

    Christian Roy - 2020-01-17 10:15
  • Un des seuls ponts de fer qui traverse encore la Chaudière ?

    Alex.R - 2020-01-17 13:51
  • @Route du président Kennedy

    On peut garder le vieux pont et l'utiliser comme piste cyclable et chemin piéton. Comme à Notre-Dame-des-Pins.

    Jeff - 2020-01-17 15:46