Publicité
27 janvier 2020 - 14:00

Chaudière-Appalaches

Ajout de 51 bornes de recharge pour véhicules électriques

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 5

Le Conseil régional de l’environnement de Chaudière-Appalaches (CRECA) vient d'obtenir l’appui financier du gouvernement du Québec, par l’entremise du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), pour compléter le réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques en Chaudière-Appalaches.

En collaboration avec les municipalités et l’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ), le CRECA verra à l’ajout d’une borne rapide de BRCC 50kw, et de 50 bornes de niveau 2 (240 V) en région. Ces ajouts permettront de faire passer le nombre de bornes disponibles, à l’extérieur du territoire de la Ville de Lévis, de 70 à 120.

Le projet du CRECA, est l’un des 22 retenus par le FARR pour la région de la Chaudière- Appalaches. Le gouvernement du Québec a annoncé l’octroi, sur deux ans, d’un montant de 266 622$ pour la réalisation du projet. 

« Grâce à ce financement, nous serons en mesure d’appuyer 50 municipalités dans l’installation d’une borne de recharge sur leur territoire. Cela va grandement contribuer à la vitalité de nos territoires » a affirmé Véronique Brochu, présidente du CRECA, par voie de communiqué de presse.

Le projet vise à assurer la sécurité des électromobilistes, développer une nouvelle offre touristique et réduire les gaz à effet de serre émis par le secteur du transport en incitant les citoyens de la Chaudière-Appalaches à prendre le virage vers les véhicules électriques. 

« Le secteur des transports représente 40% des GES émis au Québec, l‘électrification des véhicules est une des mesures qui permet de diminuer ces émissions et cette avenue est d’autant plus adaptée à la réalité des municipalités de Chaudière-Appalaches où peu d’alternatives à l’utilisation d’un véhicule personnel sont disponibles », a pour sa part expliqué Martin Vaillancourt, directeur général du CRECA. 

Selon Neil Mathieu, directeur régional Chaudière-Appalaches pour l’AVÉQ, l’ajout d’une borne dans une municipalité permet de rassurer les électromobilistes. « Avec ces nouvelles bornes de recharge, les MRC de la région vont devenir plus attrayantes, autant pour les touristes que les travailleurs qui souhaitent s’installer chez nous », dit-il. 

Vingt-cinq premières bornes de recharge pourraient être installées dès le printemps 2020 et les autres seront installées avant la fin de l’année. Le CRECA ne sera pas propriétaire des bornes et n’agira qu’à titre de fiduciaire et de gestionnaire de projet.

Interlocuteur régional privilégié du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) pour la région de la Chaudière-Appalaches, le CRECA travaille depuis 1991 à l’implantation d’une vision régionale du développement durable et de l’environnement, en proposant des solutions concertées et des conseils avisés auprès de la population et des décideurs.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Bonne nouvelle! On a une idée de la distribution géographique de ces bornes en région?

    Jeff - 2020-01-27 14:44
  • Félicitations pour ce beau projet!

    Bernard - 2020-01-27 16:49
  • Une borne rapide de BRCC 50kw, et de 50 bornes de niveau 2 (240 V)... wow quel gaspillage d'argent.
    L'installatiomn de bornes BRCC oui, mettez en car c'est environ 350Km par heure de charge mais des bornes niveau 2 ???? 40Km par heure de charge c'est inutile et trop lent (en résumé c'est une borne de maison). Sérieusement, QUI arrete a des bornes niveau 2 ?? des locaux qui restent branché toute la journée pour avoir un plein mais AUCUN voyageur/touriste

    Jean - 2020-01-28 11:25
  • un autre gaspillage unitile regarder les autos voila environs 25 ans les autos diésels étais l.avenir et la aujourd.hui aller voir comment ils en as tres tres cher a réparé et des problemes des instalations et des réservoirs de diesel et des clients sans expérience dans l.entretien de leur auto et sa ve etre la meme chose avec les autos électriques sa va etre un manque d.entretien des propriétaires a cause de leurs manque de connaissance exemple entretiens des batteries les batteries neuves 5000.00 dollards sa va etres beaucoups plus cher que le gaz arreters de nous ecoeurrés avec sa ont saits que c.est un vide porte feuilles je suis mécanicien et je connais les problèmes a venirs

    gaz - 2020-01-30 09:04
  • réponse à M.Gaz;
    Je constate M. Gaz que vous êtes nullement informé sur l'électrification des transports. La technologie des voitures électriques est bien développée et les plus grand manufacturiers automobile offriront d'ici 2021 une gamme complète de véhicules électriques.
    Je conduis un véhicule électrique depuis plus d'un an et l'économie que je constate est d'environ $3,000 par année comparativement à une auto au gaz.
    C'est dommage que des gens non-informés sur le produit écrive des commentaires de ce genre.

    Bernard - 2020-01-31 11:21