Publicité
10 février 2020 - 09:00 | Mis à jour : 09:02

189 décès entre 2013 et 2016

Des règles plus sévères pour obtenir un permis de conduire une moto

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Dans le but d'améliorer la sécurité routière chez les motocyclistes, la Société de l'assurance automobile du Québec et les membres du comité d'experts sur la sécurité des motocyclistes dévoilé leur rapport de 14 recommandations qui resserrent les modalités d'accès à un permis de conduire une motocyclette.

Ce rapport fait suite à l'analyse des circonstances entourant le décès de 189 motocyclistes impliqués dans 182 accidents survenus entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016. Parmi les 14 recommandations, notons :

 - l'application de nouvelles règles d'accès à la conduite d'une motocyclette, notamment l'obtention d’un nouveau permis seulement si on a moins de 4 points d’inaptitude (été 2020);
- l'imposition de la règle du zéro alcool pour tous les apprentis motocyclistes, comme c'est le cas pour la conduite d'un véhicule de promenade;
- la poursuite de la sensibilisation des autres usagers de la route à la présence des motocyclistes;
- le déploiement d'actions de sensibilisation s'adressant aux motocyclistes qui porteront sur les bonnes pratiques de conduite, sur le port de vêtements protecteurs et sur les principales causes des accidents.

Parmi les principaux constats de l'analyse des accidents mortels, notons que sur les 182 accidents, 48,9 % impliquaient un seul véhicule, soit la moto; les motos à risque sont largement surreprésentées (25,3 % des motos impliquées dans les accidents mortels, alors qu'elles ne représentent que 4,5 % du parc de motos); 37,9 % des conducteurs de moto possédaient depuis moins de 5 ans un permis comportant une classe qui autorise la conduite d'une moto; 57,9 % des propriétaires de moto impliqués dans un accident possédaient leur moto depuis moins de 2 ans; 66,7 % des conducteurs avaient commis au moins une infraction entraînant l'inscription de points d'inaptitude à leur dossier de conduite au cours des 10 ans précédant leur accident.

Les causes ayant été le plus fréquemment citées par les policiers comme principales causes probables des accidents sont la vitesse (32,9 %), l'omission de céder le passage (12,6 %) et la distraction ou l'inattention (9,6 %).

« Les statistiques du bilan routier concernant les motocyclistes sont préoccupantes. Ces derniers sont surreprésentés. Il me paraît donc incontournable d'agir rapidement. C'est pour cette raison que j'ai demandé à la Société de me proposer des mesures qui permettront au gouvernement d'améliorer la sécurité des motocyclistes sur la route. Les nouvelles mesures que nous mettrons en place s'inscrivent directement dans cette volonté », a déclaré François Bonnardel, ministre des Transports du Québec.

Selon les mesures, elles entrent en application entre maintenant et le printemps 2022.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ses ben beau de maitre sa tout sur la faute motocyclistes mes il par pas de véhicule qui vient nous couper le chemin ou il font des dépassement et qu'il dise qui nous a pas vue, j'ai vécue par plusieurs occasion de vivre ses jais-te qui aurez pue me couter ma vie, ses comme tout chose sa dépens toujours qui est en arrières des poignée de la moto. mes qui l’ache eux qui a une bonne conduite et qui arrêtée de nous faire payer pour ceux qui se fou de toute et ses a heu de faire payer la note, mes pas tout les motocyclistes. la manière que le gouvernement veut faire ses encore faire tomber se loisir les concessionnaires a terre comme d'habitude.

    Doudou - 2020-02-11 15:32