Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Démystifier la santé mentale , par

5 novembre 2018 - 13:29

Être l’enfant d’un parent atteint d’une maladie mentale…

Être l’enfant d’un parent
atteint d’une maladie mentale…

L'impact de la maladie mentale d'un parent sur son enfant est non négligeable et apporte son lot de répercussions à l’âge adulte. Plusieurs s'en inquiètent et tentent d'apporter leur soutien à ces enfants qui en ont concrètement besoin. Pourtant, peu d'écrits et d'études scientifiques existent à ce propos.

Dans nos pratiques au sein des associations de parents et amis de personnes atteintes de maladie mentale, la souffrance chez les enfants ayant un parent atteint d’une maladie mentale nous a été exposée de deux façons. La première est celle des enfants qui mettent leur souffrance en action par exemple par des comportements et attitudes dérangeants. La deuxième est celle où les enfants la couvrent par le silence. De par différents sondages qui ont été faits auprès des jeunes ayant eu recours à nos services entre 2000 et 2011, plusieurs besoins ont été identifiés :

  • Diminuer leur charge émotive
  • Être informé au sujet de la maladie mentale, la démystifier
  • Être outillé afin de faire face aux périodes difficiles de la maladie
  • Briser l’isolement
  • Se réapproprier leur vécu d’enfant
  • Maintenir une bonne santé mentale
  • Développer la capacité de demander de l’aide tôt

Même sans comprendre de quoi il s’agit exactement, un enfant ressent les choses. Il sent la tristesse de ses parents, il peut voir et entendre leurs frustrations. Les enfants se questionnent et ils ont besoin de comprendre ce qui se passe autour d’eux. Ils ont besoin d’être écoutés et informés. Ils peuvent vivre de la peine et de la peur face à la maladie de leur parent et ne pas savoir comment l’exprimer. Si l’enfant n’est pas soutenu adéquatement dans cette situation difficile, plusieurs répercussions sont possibles; anxiété, dépression, culpabilité, opposition, parentification, etc....

Inclure l’enfant dans le processus de rétablissement et le considérer à part entière, lui permettra d’être un enfant « normal », malgré la présence de la maladie mentale de son parent. Permettre à l’enfant de vivre le plus sainement possible, malgré les difficultés qui se présenteront dans son parcours, favorisera son développement et l’aidera à devenir un adulte outillé et en bonne santé mentale.

Notre préoccupation face au vécu de ces enfants nous a amenée à développer un modèle de prévention-intervention susceptible de répondre à leurs besoins plus spécifiques. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur notre Volet Jeunesse, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

 

Catherine Cliche
Directrice générale, 477, 90e Rue, Saint-Georges, 418 227-6464

 

477, 90e Rue, Suite 240, (Place 90),  Saint-Georges, Qc   G5Y 3L1
Tél. : 418-227-6464   |   Fax. : 418-227-6938
Courriel : info@lesillon.com   |   Site Web : www.lesillon.com

REGROUPEMENT DES PARENTS ET AMIS DE LA PERSONNE
ATTEINTE D'UNE MALADIE MENTALE. TERRITOIRE BEAUCE ETCHEMINS.

MEMBRE DU RÉSEAU : 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: