Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 août 2018 - 08:25 | Mis à jour : 9 août 2018 - 15:45

Le consortium fera la conception et la construction du complexe brassicole

Pomerleau construira la nouvelle brasserie de Molson Coors

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Pomerleau fait partie du consortium qui construira le nouvelle brasserie de Molson Coors, à Longueuil, dans l'arrondissement de Saint-Hubert. C'est ce qu'a révélé La Presse, hier.

Ce consortium est formé de la société québécoise Pomerleau, beauceronne de surcroît, et de la société ontarienne Alberici. Pomerleau, dont le siège social est à Saint-Georges, a fait des revenus de 1,7 milliards de dollars en 2017.

Pour l'occasion, le consortium a créé sa propre entreprise, enregistrée depuis le 1er mai dernier, qui porte le nom de Pomerleau-Alberici SENC.

« Nous sommes fiers d'avoir la chance de travailler sur un projet de conception et construction de cette envergure, particulièrement si l'on considère qu'il s'agit d'un projet à la fois emblématique et historique pour Montréal. Nous avons choisi le meilleur partenaire pour cette coentreprise puisque Alberici possède des connaissances d'avant-garde dans le domaine de la construction de brasseries », a affirmé Pierre Pomerleau, président et chef de la direction de Pomerleau

Pour sa part, Frederic Landtmeters, président et chef de la direction de Molson Coors Canada, a déclaré que « l'annonce d'aujourd'hui [hier] marque une étape déterminante dans la mise en œuvre du plus important investissement de notre entreprise dans la province de Québec depuis sa fondation ».

« Nous sommes particulièrement fiers de notre partenariat avec cette coentreprise qui possède les compétences et les aptitudes nécessaires pour gérer avec brio des projets de grande envergure », a conclu M. Landtmeters.

Un chantier d'envergure

Chez Molson Coors, on surnomme ce projet « Valley Project » parce qu'il verra le jour dans la vallée du fleuve Saint-Laurent ; la brasserie qui sera construite en Colombie-Britannique est surnommée « Peak », pour sa part, faisant allusion aux montagnes de l'Ouest canadien.

La construction de ce complexe brassicole prendra trois ans. Dans un communiqué émis hier, Molson Coors Canada écrivait que « la construction de cette brasserie moderne devrait être complétée d'ici 2021 ». Ce chantier pourra employer jusqu'à 250 personnes et aura une superficie de deux millions de pieds carrés, si l'on tient compte des différents étages.

Les travaux débuteront d'ici la fin de l'été. La préparation est en cours depuis la mi-juin.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.