Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ouverture de la période de mise en candidature

31e Gala de l'entreprise beauceronne : « l'humain au centre de l'excellence »

durée 12h47
14 décembre 2018
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Maude Ouellet
email
Par Maude Ouellet, Journaliste

La période de mise en candidature pour le 31e Gala de l’entreprise beauceronne est désormais lancée. Bianka Champagne, présidente de la Chambre de commerce de Saint-Georges, invite les gens à « oser s’inscrire », car c’est une belle reconnaissance que l’on s’accorde à soi-même. 

La thématique pour le gala de cette année est « l’humain au centre de l’excellence », un thème qui va de pair avec les valeurs de la présidente d’honneur, Michèle Veilleux, directrice générale du Manoir du quartier. Le gala sera présenté le 27 avril au Centre de congrès du Georgesville. 

« La mission de notre entreprise est le bien-être des gens d’ici. Nons seulement le bien-être de nos 310 résidents, mais aussi celui de nos 80 employés. En choisissant cette thématique, nous souhaitons grandement souligner l’importance de nos ressources humaines. » 

En cette période de pénurie de main-d’oeuvre, Mme Veilleux juge qu’il est primordial d’ajouter une valeur humaine à la gestion. 

Les catégories au programme

Une nouvelle catégorie s’est ajoutée au prix prestige, soit le Jarret de la compagnie de transport. « Ce prix vise à récompenser une entreprise dans le secteur du transport, qui par l’excellence de ses services, permet l’expansion et le rayonnement des entreprises manufacturières exportatrices de la région et au-delà. », explique Annie Gilbert directrice générale de la Chambre de commerce. Pour ce qui est des autres prix prestige, on retrouve toujours le Jarret de la nouvelle entreprise, le Jarret services professionnels, le Jarret l’aile jeunesse, ainsi que plusieurs autres. 

Les catégories sélectionnées pour les prix du public sont « clinique dentaire » et « mode vestimentaire ». La période de vote débutera le 7 janvier et se terminera le 25 janvier sur le site web de la Chambre de commerce de Saint-Georges. Ceux qui participeront au vote courront la chance de gagner un chèque-cadeau du Carrefour Saint-Georges ou de Place Centre-ville d’une valeur de 100$. 

Finalement, on retrouve les prix honorifiques notamment le fameux Jarret d’or et les prix des partenaires d’affaires. Mme Gilbert tient à rappeler que le choix des gagnants ne relève pas de la Chambre de commerce de Saint-Georges, mais bien de comités externes qui se basent sur des critères prédéfinis. 

Inscription

Les entreprises peuvent déposer leur candidature jusqu’au 13 janvier 2019. Les cahiers candidature sont disponibles sur le site web de la chambre de commerce et ils sont simples à remplir soutient Bianka Champagne. Les entreprises ayant déjà gagné un Jarret doivent attendre deux ans avant de se représenter dans la même catégorie. 

Les billets pour assister à la soirée sont en vente ; 375 places sont disponibles. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Saint-Georges : le bâtiment Place Les 4 Bars sera complètement reconstruit

Certains ont déjà pu le remarquer, le terrain du 12305 sur la 1re Avenue à Saint-Georges, qui abritait le bâtiment Place Les 4 Bars, est actuellement en travaux. En effet, le propriétaire, Xi Dong Zhang a confirmé à EnBeauce.com, que le projet était de reconstruire l'ancien édifice, avec des dimensions plus petites. Par ailleurs, les travaux, ...

Ouverture de Pizza Salvatoré à Beauceville

La chaîne Pizza Salvatoré ouvre aujourd'hui au nouveau comptoir, sur le boulevard Renault à Beauceville. Le resto sera opéré par le propriétaire franchisé Claude Bureau, soit une troisième concession avec cette bannière pour l'homme d'affaires. Et comme c'est la tradition de la chaîne pour chaque localité dans laquelle elle s'implante, on ...

durée Hier 10h00

L’entreprise Houblon des Jarrets Noirs ferme ses portes

L’entreprise agricole Houblon des Jarrets Noirs, de Saint-Bernard, ferme ses portes après dix années d'opération. « Le printemps 2024 ne sera pas comme les autres. En effet, nous n’allons pas installer les cordes, ni entraîner les plants comme on l’a fait les 10 dernières années. L’explosion des coûts de production et le contexte économique ...