Publicité
7 janvier 2019 - 09:31

Texte commandité

3 actions de bon sens pour la planète

 

Le développement durable et la protection de l’environnement sont devenus une préoccupation de tous les particuliers à la maison, mais pas forcément au travail. Or nous y passons la majeure partie de notre temps. Toutes les entreprises, quels que soient leur secteur d’activité et la diversité de leurs déchets, devraient se sentir concernées. Comment sensibiliser les chefs d’entreprise et leurs salariés à une attitude plus citoyenne ?

1.La réduction des déchets au bureau

La réduction des déchets ne peut se faire sans l’implication des salariés. Si la mise en œuvre d’une communication interne performante est le gage de sa réussite, un certain nombre de décisions doivent être prises :

  • La dématérialisation des documents par le digital est la première étape de la réduction des déchets dans l’entreprise. Elle génère de plus des économies sur les consommables : papier, encre, maintenance des photocopieurs…  
  • Les gobelets en plastique peuvent être remplacés par des tasses réutilisables. Si l’on considère en effet qu’un salarié consomme en moyenne deux cafés par jour, le volume des gobelets en plastique s’élève à quelque 500 par an et par personne !
  • Les repas représentent également un volume de déchets et une empreinte carbone non négligeable. Les commandes pourraient être regroupées pour éviter plusieurs livraisons et trop d’emballages.
  • L’installation d’une ou plusieurs fontaines d’eau éviterait l’achat de bouteilles en plastique qui ne recyclent qu’une seule fois.

2.La prise en charge des déchets de chantiers

Qu’il s’agisse de construction, de démolition ou d’aménagement, ce secteur génère des déchets variés parfois complexes à gérer. Les terres excavées, le béton, les agrégats d’enrobés, le bois, les métaux, le verre ou encore le PVC sont inertes, ils peuvent être triés en vue de leur réutilisation dans une économie circulaire. Faire une location de conteneur pour organiser le tri et leur évacuation facilitera la gestion du chantier. Il est livré et installé sur place en tenant compte de la protection de la chaussée. L’évacuation peut être immédiate ou différée sur simple appel téléphonique. Les conteneurs sont ensuite acheminés vers des centres de tri et de recyclage.

Les déchets industriels tels que la peinture, les pots de colle ou à joints, les emballages plastiques font également l’objet d’un tri sélectif.

3.Prévenir la pollution de l’eau

Il est vivement déconseillé de déverser dans la nature des produits dangereux. Il existe des bacs de rétention pour ce type de produits ainsi que des bacs de décantation pour le nettoyage des cuves et des bennes à béton.

Avec un peu de mobilisation et d’organisation, vos gestes pour protéger la planète vous vaudront un label recherché d’entreprise responsable.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.