Publicité
5 mars 2019 - 18:00

Record d’achalandage de plus de 1500 personnes au Mont-Orignal

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Le Mont-Orignal a connu un record d’achalandage pour la journée du samedi 23 février dernier. La station de ski a ainsi vendu au-delà de 1500 billets. Ce total est sans compter les billets de saison, donc, ce sont 2000 personnes en tout qui sont passées à la station.

Celle-ci avait déjà enregistré un nombre de 1454 billets vendus auparavant pour une journée, depuis les dernières années, mais le record de samedi reste le plus haut taux d’achalandage qu’a connu la station de ski.

Même si la semaine de Noël n’a pas été tellement bonne cette année, le Mont-Orignal connaît toutefois une bonne saison à ce niveau.

« On est à peu près à l’équivalent de l’an passé. Cette semaine, la semaine de relâche s’avère très belle comme température, fait qu’on devrait connaître aussi des journées record cette semaine. De sorte qu’on va dépasser les résultats de l’an passé probablement, pendant la relâche », a mentionné le directeur général du Mont-Orignal, M. Marc Lacroix.

Habituellement, le nombre de personnes qui passent à la station en une année est de 50 000. M. Lacroix est convaincu que ce chiffre atteindra le total de 51 000 ou 52 000 visiteurs en 2019.

Depuis les débuts de la station, les trois dernières années ont également été des années record en termes d’achalandage, selon le directeur général.

Une coopérative de solidarité à la rescousse de la station

Il y a 7 ans, l’ancienne administration avait décidé de fermer et d’abandonner la station, mais Marc Lacroix s'est porté acquéreur des installations du Mont-Orignal, grâce à la création d’une coopérative de solidarité. La mise sur pied de cette coopérative, dont il a été le président-fondateur, aura ainsi permis de racheter la station et de permettre sa survie.

« On est 60 membres actionnaires qui ont pris des parts. On a injecté 1 200 000. On a payé la station 2 millions. Après ça, ça a été des subventions, puis depuis les 6 dernières années, on est rendus à 700 000 d’investissements dans la montagne », a-t-il indiqué.

En plus du fait que les membres soutien de la coopérative aient injecté le montant de 1 200 000 $, la Municipalité de Lac-Etchemin avait contribué au sauvetage de la station en achetant le bâtiment. La Caisse populaire et le gouvernement s’étaient aussi impliqués. Ce qui a fait que la station de ski a finalement pu être achetée pour un montant de 2 M$.

La coopérative de solidarité, créée en 2012, a aussi permis de sauver à cette époque 90 emplois, tout en permettant la continuité des opérations de la station. Actuellement, ce sont 135 employés qui y travaillent.

Investissements futurs

En termes d’investissements récents, la station a complètement refait les blocs sanitaires sur ses trois étages de la station, une piste a été rajoutée pour l’entraînement, en plus d’améliorer la piste de snowboard cross. Marc Lacroix a aussi indiqué qu’un projet domiciliaire faisait partie des plans d'investissement.

« Le côté domiciliaire, c’est une trentaine de chalets, qui devraient être en construction d’ici le début de l’automne 2019. C’est un investissement de 6 M$  », a-t-il ajouté.

M. Lacroix présume que, d’ici trois ans, les 33 chalets prévus devraient être construits. Et selon le directeur général de la station, il y aura d’autres investissements majeurs dans le futur.

Pendant la semaine de relâche, gageons qu'avec la belle température qui s'annonce, l'achalandage sera encore une fois à son meilleur pour permettre aux adeptes de sports d'hiver de profiter de la montagne. 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.