Publicité
2 octobre 2019 - 09:00

Les deux usines se situent à Stuart en Virginie

Boa-Franc s'agrandit avec l'acquisition de la compagnie américaine Ten Oaks

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

L’entreprise de Saint-Georges, Boa-Franc, a annoncé l'acquisition de la compagnie américaine Ten Oaks, LLC en partenariat avec les familles Williams et Birkett. Située à Stuart en Virgine, la compagnie a comme principaux avantages la qualité de son capital humain, sa localisation et l'approvisionnement. Les dirigeants de Boa-Franc expliquent que les valeurs de la famille et de son personnel sont similaires aux leurs.

Les deux usines en Virginie se concentrent sur la production de plancher de bois franc non-fini fait majoritairement de Chêne rouge et de Chêne blanc.

Pierre Thabet, président de Boa-Franc, est convaincu que cette association sera bénéfique pour toutes les parties prenantes, soit les clients, fournisseurs, employés et pour la région de Stuart en Virginie.

« Ten Oaks a une excellente réputation dans l’industrie. La compagnie a aussi un fit naturel avec notre culture, elle est bien située en plus d’avoir une main-d’œuvre expérimentée », affirme Pierre Thabet.

Buddy Williams, président de Ten Oaks, est aussi assuré que cette association permettra à Ten Oaks de profiter du savoir-faire de Boa-Franc pour accélérer la croissance de l’entreprise et sécuriser le bien-être de la communauté de Stuart et de ses environs.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.