Publicité
14 novembre 2019 - 14:41 | Mis à jour : 15 novembre 2019 - 15:55

Un seul magasin en Beauce

Bouclair se place à l'abri de ses créanciers

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La chaine de magasins Bouclair, aux prises avec des difficultés financières, s'est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers. Selon les informations disponibles, notamment un communiqué du 12 novembre émis sur le fil de presse de CNW Telbec, le détaillant présente une dette de plus de 42 M$.

L'entreprise, qui compte 92 magasins au Canada dont près de la moitié aux Québec (43), n'a qu'une seule enseigne en Beauce sur le boulevard Lacroix à Saint-Georges. Les boutiques sont spécialisées dans la vente d'articles de décoration intérieure.

Investissements Alston Inc., une nouvelle compagnie formée d'un groupe d'investisseurs canadiens dans le secteur du détail, a annoncé qu'elle souhaite acquérir une part importante des actifs de la chaîne de décoration intérieure Bouclair Inc. en vertu d'une convention d'achat des biens.

Selon les termes proposés, l'acquéreur potentiel ferait l'acquisition de parts substantielles des actifs et charges de la chaîne, notamment le maintien de plus de 60 succursales de Bouclair, le maintien de son siège social à Pointe-Claire, au Québec, et la vaste majorité de sa main d'œuvre canadienne. Certains magasins au rendement insuffisant ou non-stratégiques seront fermés.

Au moment de mettre sous presse, il n'a pas été possible de savoir comment et à quel moment la succursale de Saint-Georges sera affectée par ce projet de vente et de restructuration.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.