Publicité
5 décembre 2019 - 15:45 | Mis à jour : 17:11

Conférence de Carol Allain sur « Le choc des générations »

Quand Marcel Marceau rencontre Jean-Jacques Rousseau

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

On se serait cru dans l'amalgame d'un spectacle du Festival Juste pour rire, d'une séance de feng shui et d'un savant exposé sociologique, avec un propos délirant ramenant les auditeurs constamment les deux pieds bien sur terre pour saisir l'importance du message et entamer la réflexion.

Difficile de décrire en quelques mots la performance – car il s'agit bien d'une performance, livrée hier soir à la salle L'incomparé de Saint-Joseph-de-Beauce, par l'auteur, conférencier et formateur international, Carol Allain, devant un parterre de 150 dirigeants et gestionnaires d'entreprises du territoire de la MRC de Robert-Cliche, pour traiter du « choc des générations ».

Des générations représentées sur scène par des chaises, littéralement, quatre au total pour chacune des tranches d'âge: baby boomers, génération X, les milléniaux (Y) et les plus jeunes, les Z. Quatre accessoires constamment déplacés et habités par Carol Allain pour illustrer son sujet qui, s'il provoquait souvent des hilarités à se taper sur les cuisses, faisait aussi parfois rire jaune. Mais sans jamais être sombre. Un discours, tenu par le conférencier à l'humour décapant et au phrasé incisif, hautement réflexif. À donner le tournis presque, comme les cabrioles de l'animateur qui sautait, tantôt comme une gazelle, tantôt comme un danseur de ballet!

Dans une perspective du monde du travail, Il a expliqué à son auditoire captivé, pour ne pas dire hypnotisé, pendant plus d'une heure intensive, comment chaque génération avait ouvert la porte à la suivante, avec ses forces, ses atouts mais aussi ses travers et ses angoisses. Comment aussi l'expérience des plus vieux devait être transmise aux plus jeunes, « malgré les blessures physiques et l'envie de la retraite ».

M. Allain a également invité les entrepreneurs dans la salle « à se mettre aussi à l'écoute des Z », ces jeunes de 9 à 23 ans qui sont de l'ère de la technologie et qui ont « plein d'idées ». 

Son regard comparatif sur les quatre groupes avait bien sûr comme dessein de guider les gens d'affaires à établir une meilleure cohabitation intergénérationnelle alors que le milieu industriel et commercial est confronté à une pénurie de main d'oeuvre qui perdure.

D'une part, la situation force les dirigeants à demander aux travailleurs d'expérience de prolonger leur carrière au-delà de l'âge de la retraite méritée; d'autre part, ces mêmes dirigeants font des pieds et des mains auprès des plus jeunes, souvent même avant qu'ils aient terminé leur formation ou leurs études, pour les attirer dans leur entreprise.

Il se crée alors un écart de pensée dans la dynamique du milieu de travail avec lequel les patronnes et patrons doivent jongler pour satisfaire chaque groupe de son personnel. C'est «le choc des générations ».

Son message a également porté sur l'importance de « l'état d'esprit d'ouverture et d'accueil » des milieux locaux et régionaux devant les travailleurs immigrants pour assurer une rétention qui ne sera pas uniquement liée à l'emploi  mais à l'ensemble du tissus social.

L'événement était une première pour l'organisateur principal, le CLD Robert-Cliche, puisque la conférence a été présentée en collaboration avec les Chambres de commerce de Beauceville, Saint-Joseph-de-Beauce, Saint-Frédéric, Saint-Jules et Tring-Jonction de même que l'Association de développement économique de Saint-Odilon et le Comité de développement industriel de Saint-Victor. Services Québec s'est associée à la soirée à titre de partenaire financier.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Excellent conférencier!! Il est venu à un colloque où j'ai été et j'ai tellement ris aux larmes!! C'est tellement vrai ce qu'il dit mais d'une façon tellement humoristique!!

    Patate - 2019-12-06 10:47