Publicité
13 décembre 2019 - 14:00

Après cinq ans d'opération

«La Beauce embauche» démocratise sa formule d'adhésion

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 2

Amorcé voilà un an avec la mise en place d'un nouvelle plateforme Web, le virage de l'organisme La Beauce embauche vient de franchir une nouvelle étape avec l'annonce de l'abolition du membership par une formule d'adhésion par abonnement.

La nouvelle orientation a été présentée en conférence de presse par les représentants des trois organismes de développement économique de la région, qui assurent la gestion de cette initiative mise sur pied en 2014, soit le Conseil économique de Beauce, le CLD Robert-Cliche et Développement économique Nouvelle-Beauce (DENB).

« Cette nouvelle approche a été décidée après consultation au cours des derniers mois avec nos partenaires financiers, les organismes de régionalisation et nos entreprises membres afin d'ajuster le tir pour mieux répondre  aux besoins de ces dernières », a fait savoir d'entrée de jeu le directeur général du CLD Robert-Cliche, Daniel Chaîné.

Ainsi, à compter de janvier 2020, toute entreprise, commerce ou firme de services du territoire qui désire bénéficier de la plateforme d'emploi devra verser 500$ par année comme tarif d'abonnement lorsque membre d'un des trois organismes de développement économique (CEB, CLD, DENB). Le taux grimpe à 1000 $ si la place d'affaires n'est pas inscrite à une des trois agences. Il est fixé à 2000 $ pour les firmes de recrutement et de ressources humaines.

À l'heure actuelle, les membres de La Beauce embauche, une cinquantaine, payent 2000 $ annuellement. En abaissant ainsi le coût de l'abonnement, les responsables espèrent que cette mesure de « démocratisation » permettra aux plus petites entreprises de se joindre à l'initiative, a fait remarquer Hélène Latulippe, directrice générale du CEB.

Cette dernière a également fait le bilan des opérations de l'année 2019 en rappelant que la mission de l'organisme n'est pas de faire du recrutement mais vise à attirer de la main d'oeuvre sur le territoire  en faisant la promotion de la qualité de vie et des emplois disponibles autant pour les entreprises privées que pour les organisations publiques.

Ainsi, en 2019, La Beauce embauche a organisé 18 activités, impliquant 69 entreprises participantes alors que 1378 candidats ont été rencontrés, 242 entrevues réalisées et 61 candidats accueillis en Beauce. De même, le nouveau site Web a permis de recueillir 6 601 CV (dont 50% viennent de l'international) ce qui a généré plus de 30 000 opportunités d'embauche pour les entreprises. L'achalandage du site, qui ne cesse de croître, a atteint 48 995 visiteurs en 2019 alors que l'infolettre est envoyée régulièrement aux 1303 abonnés.

Le budget annuel de l'organisme, qui compte une employée en la personne de l'agente Léa Duquet arrivée en septembre, passera de 160 000$ à 120 000$. Outre la tarification d'abonnement, La Beauce embauche est soutenu financièrement par les trois MRC de la région, les trois organismes de développement économique et Services Québec.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Quand c'est rendu que tu sacrifies l'un de tes plus beaux joyaux du patrimoine, pour créer un parc industriel..... Je fais référence au jadis parc des cerfs de St-Joseph. Alors sur le dos des citoyens
    , des familles... le rouleau compresseur passes pour les citoyens corporatifs....de la Beauce en débauche ....

    Serge Nadeau - 2019-12-13 14:45
  • ya rien de démocratique la dedans.... faire payer les employeurs pour figurer sur leurs listes.... ca devrais etre comme des chasseurs de tete ... payer à l'embauches... ben beau ramasser 7000 CV quand tu reçoit un cv pour un poste de Directeur d'usine et la seul expérience qu'il a c'est gérant de dépanneur

    steve - 2019-12-17 08:42