Publicité
16 mars 2020 - 04:00

Beauceville

À 81 ans, le Restaurant Normandie repart de plus belle!

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 4

Fortement endommagé par une explosion suite à une fuite de gaz lors de l'inondation du printemps 2019 et entièrement démoli en septembre pour mieux être reconstruit à l'abri des crues de la rivière Chaudière, le Restaurant Normandie de Beauceville a repris du service depuis 6 h ce matin.

Dans les faits, c'est la salle centrale multifonctionnelle de la nouvelle bâtisse qui est ouverte pour les repas alors que le bar L'Entracte entre en opération à 11 h. Le restaurant en tant que tel n'ouvrira pas aux clients avant la semaine prochaine alors que l'on est à terminer les travaux de la salle à manger, a laissé savoir le propriétaire Markis Fortin, qui a organisé une soirée privée samedi dans le nouvel espace pour les travailleurs qui ont construit l'édifice et pour le personnel de l'établissement.

Le restaurateur, et sa conjointe Nancy Boucher, ont eu le courage de repartir à neuf et on pouvait voir dans leur visage samedi soir qu'ils ne regrettaient pas d'avoir pris cette décision malgré la tâche colossale.

Resto et bar pourront accueillir un maximum de 225 personnes, soit une cinquantaine de moins que l'ancien édifice. Il faut dire que l'espace est maintenant partagé au tiers avec la chaîne Subway dont la concession est voisine du Normandie. Rappelons que Subway a quitté le centre commercial de Beauceville dont le rez-de-chaussée a été complètement englouti sous lors de la crue du printemps dernier. Le nouvel emplacement devrait ouvrir très rpochainement

Café bleu
Le restaurant, qui est une institution à Beauceville, fête ses 81 ans, révèle Markis Fortin. Au départ, il s'appelait le Café Bleu et c'est Jacques Fortin qui avait démarré le tout en 1939. Le resto se trouvait sur la première avenue (maintenant le boulevard Renault), tout juste à l'intersection du pont.

Puis, revenant du front européen comme soldat engagé dans le conflit de la Seconde guerre mondiale, Charles-Émile Veilleux achète le petit café. Il le renomme Normandie en souvenir de l'endroit où il avait combattu et dont il était sorti vivant.

M. Fortin, qui voie aux destinées du Normandie depuis plus de 35 ans, est très fier d'avoir retrouvé une vielle photo de la façade extérieure dans les années 1950 dont il a paré un des murs de nouvel endroit. Comme une marque que malgré le temps et les épreuves, la place est encore debout. Comme de revenir vivant du front de guerre...

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations À toi et ta conjointe de nous redonner un bel endroit comme ça,je te souhaite un franc succès

    Claude Bernard - 2020-03-16 08:29
  • Félicitations Markis et Nancy de continuer cette tradition, vos prédécesseurs seraient sûrement très fiers de voir ou le Café Bleu et le Normandie est rendu, avec beaucoup d'efforts de votre part malgré toutes les embûches que vous avez traverser et celles à venir, votre courage devrait en encourager plus d un à ne pas baisser les bras.Bravo pour votre ténacité à tout les deux.

    Pierre - 2020-03-16 12:23
  • Premièrement, je félicite Markis et Nancy de leur courage et de continuer leur beau travail. Je voudrais pourtant rectifier des faits. Mon père Charles Émile Veilleux était basé à Halifax en aviation lors de la deuxième guerre mondiale. Il n'est jamais traversé comme on dit. La guerre s'est terminée avant. Pour ce qui est du nom de Normandie, j'avais déjà demandé à maman si c'était en rapport avec la guerre. Elle m'avait répondu : non… Je suis désolée d'avouer que je ne me souviens plus du pourquoi du nom Normandie. Il faudrait que je demande à mes frères si ils le savent… Alors, voilà, je vais me sentir plus à l'aise avec la réalité. Merci

    Lucie Veilleux - 2020-03-16 16:21
  • Je suis allée déjeuner ce matin et je dois dire que c’est vraiment beau! C’est dommage que tout ce qui se passe vienne jeter de l’ombre à votre ouverture mais sachez que ce n’est que passager et que votre succès sera pour très bientôt. Félicitations c’est magnifique et bon courage en attendant.

    Lise Poulin - 2020-03-16 18:34