Publicité

21 avril 2020 - 11:30 | Mis à jour : 11:55

PANDÉMIE COVID-19

Les chantiers de construction résidentielle reprennent vie

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Pour la première fois depuis le 25 mars, les chantiers de construction ont repris vie lundi, du moins pour ce qui est de la portion résidentielle.

« On a rencontré les employés ce matin, on est allé voir les sous-traitants, on a mis les mesures en place et jusqu'ici, tout va bien », a indiqué le président  de CRB Construction, Vincent Bernard, lors d'un entretien téléphonique avec EnBeauce hier.

L'entrepreneur a remis en marche ses chantiers du côté Ouest et Est de Saint-Georges, ce qui veut dire 22 constructions alors qu'une quarantaine de travailleurs sont de retour, a-t-il précisé.

Malgré l'arrêt forcé et le retard encaissé, M. Bernard estime que son entreprise va être en mesure de livrer en temps la bonne majorité, environ 85%, des résidences prévues pour le 1er juillet, d'autant plus que les travaux avaient commencé en avance cette année.

« Certaines autres [maisons] vont être retardées. Les clients sont avisés. On va prendre les moyens [pour les accommoder]. On a des maisons modèles dans lesquelles on peut faire habiter les clients, le temps que leur résidence soit prête », a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, les coffres d'outil sont toujours bien rangés chez Les Constructions Martin Jacques de Beauceville puisqu'aucun développement résidentiel n'était en cours. L'entrepreneur se spécialise aussi dans la rénovation après sinistre.

« On est perturbé [dans nos opérations]. On est aussi un peu tanné. On voudrait mener nos contrats de rénovation mais comme ce n'est pas considéré urgent, on ne peut pas les faire », a dit en substance le président, Martin Jacques qui espère pouvoir reprendre du service rapidement.

Enfin, Les Constructions Rancourt et fils de Saint-Prosper ont repris leurs activités à plein régime, a fait savoir un des actionnaires, Dave Rancourt.

À quand le commercial?
Pour les entrepreneurs généraux qui font principalement dans la construction commerciale et industrielle, les temps commencent à être longs.

« On peut regarder la situation en riant un peu mais là, ça fait un mois et demi qu'on rit, je la trouve plus drôle du tout », a imagé Marc Boisonneault, président des Constructions GBM de Beauceville, qui a bien hâte de remettre ses chantiers commerciaux en marche.

Il a avoué candidement qu'il avait remis des contrats pour plus d'un million de dollars « à plus tard, et d'après moi, plus tard, c'est pas 2020. »

Il s'inquiète aussi quel sera l'état d'esprit des travailleurs lorsque la construction reprendra avec les mesures de distanciation et autres mais surtout, l'espèce d'épée de Damoclès qui pendra au dessus des têtes tant et aussi longtemps qu'un vaccin n'aura pas été trouvé pour contrer la COVID-19.

« Ça va être très difficile d'opérer. On va suivre les règles, on a pas le choix. On regarde en avant et à long terme. Faut s'entraider, c'est comme ça qu'on va s'en sortir », de faire remarquer M. Boisonneault dont l'entreprise compte habituellement 12 employés à temps plein.

Quant aux Constructions Binet de Saint-Benoit-Labre, ses propres chantiers sont dispersés partout au Québec puisque l'entrepreneur se spécialise dans les grands projets.

« Pour l'instant, on fait du télétravail. On s'occupe de l'administration et de la gestion des projets et la planification. Mais, au niveau de l'exécution, tout reste fermé », de signaler l'ingénieur Louis-David Poirier qui est aussi un associé de l'entrepreneur.

Les bureaux du constructeur à Saint-Benoit sont complètement fermés, a confirmé la vice-présidente, Nadia Binet, alors qu'en temps normal, on y trouve plus d'une centaine de membres du personnel.

Aujourd'hui, Statistique Canada a dévoilé ses chiffres en construction au Canada pour le mois de février. On y apprend que l'investissement en construction de bâtiments résidentiels a augmenté de 1,4 % pour se chiffrer à 10,7 milliards de dollars. Dans la composante des logements unifamiliaux, l'investissement s'est accru de 1,9 % pour s'élever à 5,2 milliards de dollars.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bien hâte que Legault montre son leadership envers les syndicats et reparle TOUTE l'économie. Les coiffeuses et restaurant compris!

    Germain - 2020-04-21 12:51