Publicité

30 avril 2020 - 08:00

PANDÉMIE COVID-19

Accueil favorable de la CCINB au plan de réouverture des entreprises

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce (CCINB) voit comme « un signal positif» le plan de réouverture graduelle des entreprises et de relance progressive de l’économie présenté cette semaine par le premier ministre Legault.

Cette annonce était fort attendue pour plusieurs secteurs de l’économie régionale qui ont été durement affectés par la COVID-19, a indiqué l'organisme par voie de communiqué.

Rappelons que le plan de relance, coordonné avec la Direction de la santé publique, s’échelonnera sur plusieurs semaines et comprend différentes phases. Le commerce de détail, la construction et le manufacturier sont trois secteurs névralgiques qui reçoivent des indications de reprise à court et moyen terme. 

« Nos entreprises de la Nouvelle-Beauce devront s’adapter rapidement aux nouvelles réalités, notamment pour appliquer les nouvelles règles sanitaires. Les coûts engendrés seront bien évidemment considérables pour chacune d’entre elles », a souligné François Lehouillier, président de la CCINB. 

Là-dessus, la CCINB propose justement que les gouvernements prévoient la mise en place des soutiens financiers nécessaires pour que les entreprises puissent respecter les normes sanitaires qui seront désormais en vigueur et l’augmentation des coûts associée à ces mesures. Ces mesures de prévention seront essentielles afin de s'assurer d'une relance économique durable et éviter un retour à la suspension des activités.

Les coûts pour les entreprises de ces rénovations sanitaires et des mesures d’adaptation représenteront un fardeau considérable. Dans certains cas comme pour les secteurs de l’agroalimentaire, du manufacturier et de la construction, les entreprises devront carrément réaménager et rénover les lieux et leurs postes de travail ainsi que leurs lignes de production, estime la CCINB. Elles devront être soutenues financièrement pour qu’elles puissent effectuer rapidement ces travaux si elles ne veulent pas prendre trop de retard en vue de la relance.

Cette nouvelle réalité nécessitera aussi l’ajout de ressources humaines pour s’occuper des entrées et sorties des magasins du secteur du commerce au détail, et accentuera la pression pour recruter la main-d’œuvre nécessaire. D’autant plus que les mesures annoncées par le gouvernement fédéral la semaine dernière visant à rémunérer les étudiants n’aideront pas à attirer cette main-d’œuvre à temps partiel si importante pour les entreprises, en particulier en période estivale. 

Pour sa part, la directrice générale de la CCINB, Nancy Labbé, espère que le gouvernement ne laissera pas de côté d’autres secteurs tout aussi importants comme la coiffure ou la massothérapie qui ne sont que deux exemples.

La responsable se préoccupe aussi des entreprises situées à l’intérieur des Galeries de la Chaudière à Sainte-Marie alors qu'elle croit qu’il est possible d’instaurer des mesures de sécurité afin de protéger la population qui visiterait ces commerces.

« Il faut être juste avec toutes nos entreprises, il est là le défi », de conclure Mme Labbé.

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.