Publicité

4 mai 2020 - 11:15

PANDÉMIE COVID-19

Producteurs de bois: prudence avant de lancer un chantier

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Avant de lancer un chantier de production, les propriétaires de boisés doivent être très prudents, avertit l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB).

« Nous avons du bois versé à récupérer, c’est un fait, et on peut se lancer dans la récupération de ces bois, mais pour les plus gros chantiers, il faut y penser sérieusement avant de couper », avise le président de l'organisme, Éric Cliche.

Ainsi, les propriétaires ne doivent pas produire de bois à pâte sans avoir obtenu un quota. Ils doivent aussi s’assurer auprès des acheteurs de bois de sciage qu’ils accepteront de recevoir le bois au moment prévu et que le prix entendu sera respecté. « Et surtout : produire et livrer rapidement », insiste M. Cliche. 

Comme la récolte de bois et l’aménagement forestier sont considérés comme des services essentiels durant la pandémie de la COVID-19,  l’Association a relancé tous ses services, même si l’accès au bureau demeure interdit pour le moment.

Tous les services-conseils en foresterie sont offerts à distance, par téléphone, par courriel ou sur le terrain. Le personnel a reçu les instructions sur les mesures sanitaires à respecter pour assurer leur sécurité et celle des propriétaires qu’ils rencontreront sur le terrain, en conformité avec les directives gouvernementales. 

Reprise dans le sciage
L'APBB constate aussi une reprise des achats de billots, qui se fera davantage sentir à la fin du dégel, le 11 mai. Certains acheteurs attendent la fin mai, d’autres attendront à l’été.

Les conditions de mise en marché du bois de sciage demeurent correctes en Beauce et aux États-Unis. Vers l’Est de la région, les prix proposés sont moins intéressants pour le moment, indique-t-on.

Par ailleurs, les marchés de bois à pâtes se resserrent considérablement et l’incertitude est au maximum. L’Association concentre prioritairement ses efforts à l’écoulement des inventaires de bois déjà déclarés par les producteurs. Les délais de livraison pourraient être longs. 

L’Association est confiante de livrer l’essentiel des bois à pâte feuillus au cours des prochaines semaines, mais le défi est plus grand pour le bois à pâte résineux, en raison de l’explosion récente de l’usine américaine où il était livré. Aucune livraison de bois résineux n’est présentement possible. 

Ceux qui produisent du bois à pâte sans contingent prennent clairement un risque de ne pas pouvoir le livrer. 

Enfin, tous les propriétaires de boisés de la Beauce sont invités à assister à une conférence en direct du président Éric Cliche, concernant la production de bois dans le contexte actuel. Cette allocution sera diffusée en ligne sur la page Facebook de l’Association le jeudi 7 mai à compter de 19 h 30.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.