Publicité

10 juin 2020 - 06:00

Nouvelle étape du déconfinement

Une reprise fort attendue de la restauration en Nouvelle-Beauce

Par Salle des nouvelles

La Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce, Développement économique Nouvelle-Beauce et la MRC de La Nouvelle-Beauce se réjouissent de la nouvelle annoncée par le gouvernement du Québec de la relance fort attendue du domaine de la restauration pour le 15 juin. 

Un comité de travail dont la CCINB, DENB et la MRC font partie, s’était déjà penché sur la mise en place d’un projet permettant justement aux restaurateurs de la Nouvelle-Beauce, d’agrandir ou de créer une terrasse adjacente à leur restaurant permettant ainsi d’accueillir plus de clients. 

Les restaurateurs pourront ainsi ouvrir leurs lieux de consommation de repas, y compris les salles à manger et les terrasses. Ces lieux devront être aménagés de façon à favoriser le maintien d'une distance physique de deux mètres entre les clients, à moins qu'il ne s'agisse d'occupants d'une même résidence privée ou qu'une barrière physique permettant de limiter la contagion.

En outre, pendant l'été, la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) mettra en avant un assouplissement pour que les propriétaires de restaurants puissent modifier ou agrandir les lieux qu'ils utilisent ou obtenir I`autorisation d'exploiter temporairement, avec I‘accord de leur municipalité, un permis d'alcool sur une terrasse, dans le contexte de la COVID-l9. À cet égard, les vérifications des demandes effectuées seront accélérées.

Tous les restaurateurs désirant créer une nouvelle terrasse ou apporter une modification à une terrasse existante devront dans un premier temps en faire la demande auprès de sa municipalité. Cette demande devra être accompagnée d’un croquis des nouveaux lieux à exploiter. Nous croyons cependant sincèrement que cette mesure pourra les soutenir dans la relance de leur entreprise.

« Seul petit bémol observé chez certains de nos restaurateurs face à cette relance se trouve face à la PCU et la PCUE qui ont été mises en place pour leurs employés. Cette aide financière devait répondre à un besoin urgent dans un contexte de crise. Maintenant que nous nous dirigeons vers une relance, il faudra s’assurer que les mesures de soutien ne viennent pas nuire aux efforts de reprises économiques.  Certains employés à taux horaire ne verront peut-être aucun avantage à reprendre le travail à temps plein à ce moment. Nous les invitons à appuyer nos restaurateurs en besoin de main d’œuvre et assurer la survie de nos commerces. Les programmes de soutien ont étés élaborés pour aider les employés mis à pied et non devenir un frein au travail », a conclu par communiqué de presse Nancy Labbé, directrice générale du CCINB.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.