Publicité

18 août 2020 - 18:00 | Mis à jour : 11 septembre 2020 - 10:11

Séchoir à bois mobile

Appui financier de 1,1M $ à Services Boismax de Scott

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Services Boismax, une entreprise de bois d'oeuvre installée à Scott depuis 1997, vient de recevoir un appui financier du gouvernement du Québec, totalisant 1,1 M$, pour la mise en place d'un système novateur de séchage de bois.

C'est la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, et le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, qui en ont fait l'annonce aujourd'hui en conférence de presse au nom de leur collègue député et ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour.

Ce projet, dont le coût global s'élève à plus de 1,5 M$, vise plus précisément l'acquisition et l'installation d'un séchoir à bois déplaçable sur rails encastrés dans un plancher radiant en béton. La structure fait 40 pieds X 300 pieds.

L'innovation réside dans l'adaptation de cette technologie européenne au climat québécois en permettant la fonte de la neige afin d'éviter l'obstruction des rails.

Le nouveau séchoir, premier du genre au Québec, permettra à l'entreprise de combler une capacité excédentaire de production et de compléter son offre de services.

La base de béton est déjà en place mais la construction en tant que telle du séchoir a été retardée en raison de la pandémie de la COVID-19. Le tout devrait cependant être complété en octobre, a fait savoir le président de Services Boismax, Philippe Côté, dont l'entreprise compte 30 employés.

« De sentir qu'on a de l'appui, c'est de l'or en barre », a-t-il commenté au moment de l'annonce.

La contribution gouvernementale provient de deux sources, soit le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs qui accorde une subvention de 750 700 $ par l'entremise du Programme Innovation Bois, soit environ 50 % du coût global du projet; Investissement Québec, qui était représenté à la conférence de presse par sa directrice régionale principale, Sonya Cliche, contribue par un prêt avec intérêt de 378 400 $.

« C'est une fierté de voir une entreprise de la région de la Chaudière-Appalaches se démarquer par un projet aussi novateur dans le domaine de la transformation du bois. Cette initiative aura des retombées économiques importantes en permettant, entre autres, à l'entreprise d'augmenter sa productivité et sa compétitivité. Je suis convaincue que Boismax saura inspirer d'autres entreprises, tant dans la région que partout ailleurs au Québec, à se dépasser et à innover. » a indiqué la ministre Proulx.

« Je me réjouis de l'appui financier gouvernemental apporté à l'industrie locale. Un projet comme celui de Services Boismax contribue à la vitalité économique régionale.  Notre région est fidèle à sa réputation : elle est créative, dynamique et entreprenante », a pour sa part fait savoir Luc Provençal, député de Beauce-Nord.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.