Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Portrait économique en Beauce-Sartigan

Les entreprises manufacturières de la Beauce se portent bien

durée 14h30
24 août 2020
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Préoccupé par les conséquences économiques engendrées par la pandémie sur les PME, le Conseil économique de Beauce (CEB) a sondé des entreprises de son territoire pour faire état de leur situation.

Dans les dernières semaines, 75 entreprises manufacturières ont été interrogées  afin de connaître l’état de la situation, ainsi que les perspectives économiques pour l’automne prochain en lien avec 4 indicateurs : les ventes, l’emploi, les investissements et l’approvisionnement.

Quelques chiffres 

75 % des entreprises sondées évaluent leurs ventes actuelles de « stable » à « en croissance ». Les entreprises en situation de «décroissance» sont majoritairement reliées aux secteurs de la transformation métallique, fabrication d’équipements ou de la construction commerciale.

50 % des entreprises manufacturières soulignent avoir actuellement besoin de plus d’employés qu’à l’habitude. Sans surprise, 70 % des entreprises indiquent avoir toujours de la difficulté à combler certains postes tels que journaliers, opérateurs, soudeurs, machinistes, électromécaniciens, peintres, mais aussi des programmeurs et des chargés de projets. Notons que ces métiers étaient déjà considérés en pénurie dans notre région avant que la COVID-19 fasse son apparition.

50 % des entreprises mentionnent avoir réalisé leurs investissements tels qu’ils étaient prévus. Ceux-ci sont reliés en majorité à l’achat de nouveaux équipements de production ou sont d’ordre technologique (logiciels, ERP, système informatique, etc.). À l’automne, 44 % des entreprises prévoient réaliser leurs projets tel que planifié. Cependant, 25 % des entreprises ont, quant à elles, retardé ou annulé leurs plans.

Un peu moins de 30 % de ces mêmes entreprises affirment avoir actuellement des problèmes d’approvisionnement. Ces problèmes semblent être associés à des retards de livraison, à la provenance des produits (importation de Chine ou des États Unis) ou encore suite à des ruptures de stock des fournisseurs. Plusieurs secteurs sont évidemment touchés par ces ralentissements. Il est certain que le blocus au Port de Montréal couplé à la diminution du nombre de navires de charge (cargos) en circulation affectent grandement l’ensemble de la chaîne logistique des entreprises.

Bilan de la situation

« Le CEB est heureux de constater que le portrait économique de Beauce-Sartigan est positif puisque le marché de l’emploi continuera d’être en ébullition, que les industries sont confiantes que les ventes seront au rendez-vous cet automne et qu’elles ont l’intention de poursuivre la réalisation de leurs projets d’investissements. » indique Luc Paquet, président du CEB.

Cependant, Hélène Latulippe, directrice générale du CEB déclare qu'ils resteront vigilants pour soutenir les entreprises qui n'auraient pas un retour aussi positif. De plus, ils présenteront cet automne une série de conférences sur les tendances et perspectives économiques afin d’aider les manufacturiers à y voir plus clair et mieux planifier leur année 2021.

Le Conseil économique de Beauce souhaite remercier les 75 entreprises manufacturières qui ont pris le temps de participer à ce sondage.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 13h00

Développement PME : Marie-Pierre Poulin nommée directrice générale

Marie-Pierre Poulin succèdera à Daniel Voyer en tant que directrice générale de Développement PME. M.Voyer était à la tête de l’organisme depuis plus de 10 ans.  Passionnée d’innovation, Mme Poulin intervient depuis 2011 en tant que conseillère en efficacité opérationnelle à faire croître les entreprises de la région en optimisant leurs processus ...

durée Hier 8h00

Hausse des tarifs d'électricité limitée à 3% doit être étendue aux entreprises

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et l’Alliance des Chambres de commerce de Chaudière-Appalaches (ACCCA) recommandent de limiter à 3% la hausse des tarifs d’électricité prévue cette année pour les entreprises québécoises, au même titre que les clients résidentiels, afin d’atténuer les impacts de l’inflation. ...

7 février 2023

Auto du Boulevard Kia Notre-Dame-des-Pins regarde vers le futur

À l’instar du nouveau slogan de Kia « Du mouvement vient l’inspiration », Auto du Boulevard Kia de Notre-Dame-des-Pins choisit de bouger afin de rester au sommet. Et c’est avec de l’inspiration que vient l’innovation. « Dans le domaine de l’automobile, si l’on veut être chef de file, il faut toujours être à l’affut des nouveautés et les créer », ...