Publicité

5 octobre 2020 - 11:00

Robert-Cliche et Nouvelle-Beauce

Retour sur l'AGA de deux UPA

Par Salle des nouvelles

En Beauce, deux syndicats de l'Union des producteurs agricoles ont récemment tenu leur assemblée générale annuelle.

D'abord, celui de l’UPA de Robert-Cliche qui a organisé ses assises le 23 septembre au Motel Le Journel de Saint-Joseph-de-Beauce, et ce, en formule hybride.

En effet, vu la situation entourant la COVID-19, le Syndicat a offert la possibilité aux producteurs de participer à l’AGA en vidéoconférence Zoom. Une quinzaine de producteurs agricoles ont participé, dont quelques-uns à distance.

Après les formalités habituelles, le président, Michel Maheux, a fait état des principaux dossiers ayant mobilisé le Syndicat au cours de la dernière année. L’organisation a, entre autres, réalisé un don de viande d’une valeur de 8 250 $ aux organismes d’entraide de la MRC, et ce, grâce à l’implication de cinq fermes locales.

Les administrateurs se sont aussi impliqués dans plusieurs dossiers au cours de l’année, dont celui de l’emprise d’Express Beauce-Mégantic et la reprise de la mise en œuvre du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC de Robert-Cliche. Le président a également rappelé l’importance de l’agriculture locale et de la souveraineté alimentaire en ce temps de crise.

Par ailleurs, l’AGA a reçu en conférence Sébastien Pouliot, de Financement agricole Canada, qui a traité des perspectives économiques en cette une année mouvementée, marqué par une pandémie, un accord de libre-échange et les élections américaines.

Natacha Lagarde, deuxième vice-présidente de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches, était également présente au rassemblement. ce qui lui a permis d’échanger avec les participants sur les dossiers d’actualité agricole, dont l’agriculture de proximité, la nouvelle réglementation sur les bennes basculantes et les objectifs dont pourrait se doter l’organisation pour rejoindre ses membres.

Les administrateurs sortants ont été réélus et le conseil d’administration tentera de combler quelques postes vacants en cours d’année.

UPA Nouvelle-Beauce
L’assemblée générale annuelle du Syndicat de l’UPA de La Nouvelle-Beauce s’est tenue le 24 septembre dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie.

Les producteurs avaient la possibilité de se joindre à la rencontre par visioconférence sur la plateforme Zoom. Au total, 17 producteurs étaient présents : 12 en salle et 5 en visioconférence.

La conférence de Karine Phaneuf, coordonnatrice des Services aux entreprises agricoles de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches, sur les travailleurs étrangers temporaires a suscité beaucoup d’intérêt. De même, Jean-François Dion, un producteur maraîcher de Sainte-Marie, a partagé son expérience d'embauche de travailleurs étrangers temporaires, .

Également présent, James Allen, président de la Fédération régionale, qui a traité de certains enjeux d’actualité : assurance récolte foin, main-d’œuvre agricole, réglementation environnementale, etc. Les producteurs présents ont souligné leur désir d’obtenir enfin une couverture Internet adéquate partout sur le territoire, ce qui n’est pas le cas présentement.

Pour ce qui est des élections, Guylaine Bergeron et Jenny Lehoux ont été réélues à leur poste respectif de présidente et de vice-présidente. Pour les autres postes, Jean-Pierre Audesse (Sainte-Marguerite), Marcel Lagrange (Saints-Anges) et  Rabia Louchini (Ferme de petite taille) ont tous été réélus également. Les postes de Frampton et de Saint-Bernard sont présentement vacants.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.