Publicité

10 novembre 2020 - 15:00

Réseau interrégional de valorisation et de recyclage (RIVRA)

Une solution pour recycler les vieux appareils ménagers et de climatisation

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Quatre entreprises d'économie sociale, ainsi que leurs partenaires, ont annoncé aujourd'hui la mise en place du Réseau interrégional de valorisation et de recyclage des appareils ménagers (RIVRA).

L'organisme est une initiative du Groupe Coderr (Saguenay─Lac-Saint-Jean), Défi Polyteck (Estrie), Groupe Aptas (Chaudière-Appalaches) et Option Métal Recyclé (Capitale-Nationale).

Ce réseau s'est constitué à la suite du dépôt, par le gouvernement du Québec, d'un projet de règlement sur la responsabilité élargie des producteurs d'appareils ménagers et de climatisation qui entrera en vigueur le 5 décembre prochain. 

Le RIVRA offre donc une solution aux fabricants et détaillants d'appareils ménagers et de climatisation du Québec qui seront tenus de récupérer et de recycler les appareils en fin de vie.

 Les membres de ce réseau sont des entreprises d'économie sociale reconnues pour leur leadership en matière d'innovation sociale et environnementale et pour leur contribution au développement économique de leur communauté.

Les activités de prédémarrage du RIVRA sont facilitées par l'accès au programme Frigoclimat du gouvernement du Québec et par l'obtention d'une aide financière de 506 485$ du gouvernement du Canada par le biais du Programme de préparation à l'investissement, déployé au Québec par le Chantier de l'économie sociale.

Le RIVRA a profité du lancement pour souligner également la contribution de partenaires du milieu :  25 000$ de la Société de la Vallée de l'aluminium; 10 000$ de la Corporation d'innovation et développement Alma-Lac-Saint-Jean-Est; 30 000$ de Développement économique Nouvelle-Beauce; et de 24 000$ du volet 1 - Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité de la région de l'Estrie.

« Les appareils ménagers et de climatisation contiennent notamment des gaz réfrigérants qui, sans pratique écoresponsable, peuvent générer un effet de serre important.  Ensemble, nous récupérons déjà 40 000 appareils par année, contribuant ainsi à éviter l'émission de plus de 44 000 tonnes métriques de CO2 dans l'atmosphère, ce qui équivaut aux émissions de plus de 13 000 voitures. Avec la nouvelle règlementation en matière de recyclage des vieux appareils, on parle de centaines de milliers d'unités usagées qui devront être recyclées au Québec et le modèle que l'on propose s'appuie sur l'expérience acquise et l'expertise développée au cours des dernières années », a indiqué Dave Gosselin, responsable des partenariats pour le RIVRA :

Le RIVRA propose des solutions pratiques aux détaillants et fabricants d'appareils ménagers, mais aussi aux écocentres, aux OBNL et autres récupérateurs qui seront tenus de disposer des unités usagées des clients ou des citoyens tels les cuisinières, réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, thermopompes, laveuses, sécheuses, lave-vaisselles, etc.

En plus de favoriser une gestion écoresponsable des appareils électroménagers, le RIVRA contribuera à l'essor de l'économie circulaire au Québec, par le développement de partenariats avec les acteurs de la récupération des électroménagers mentionnés précédemment.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.