Publicité

1 décembre 2020 - 14:00 | Mis à jour : 15:19

Création d'un hub régional

Cap sur la mécatronique en Beauce-Etchemin

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Plusieurs intervenants des milieux économiques et éducatifs de la région Beauce-Etchemin ont décidé de prendre les choses en main afin de faire évoluer le secteur manufacturier et industriel du territoire dans l'ère de la mécatronique, qui pose un défi de taille.

La mécatronique, c'est la 4e révolution industrielle qui implique la connectivité des équipements de production et la mise en place de systèmes complexes.

Divers partenaires se sont unis dans le but de créer un pôle d’excellence en mécatronique dans la région. Ce sont d’une part des organismes ayant une vocation économique (CEB, CLD Robert-Cliche, MRC des Etchemins) et d’autres à vocation éducative (Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin, Cégep Beauce-Appalaches, Centre universitaire des Appalaches, Mécanium)

La première phase de cette coalition sera la mise en place du Mois de la mécatronique, qui se déroulera de la mi-février à la mi-mars prochain, ont dévoilé aujourd'hui les responsables lors d'un point de presse.

Diverses activités de sensibilisation et d’information à ce sujet seront tenues lors de ce mois de la mécatronique, dont la programmation finale sera dévoilée sous peu. Une page Facebook du même nom a également été créée.

C’est lors de l’événement Savoir affaires Beauce, au printemps 2018, que la mécatronique a émergé comme projet mobilisateur pour la région, puisque le projet gagnant de cette semaine d’idéation entrepreneuriale fût « Mécatronik Valley », proposant la création en Beauce d’un hub de la mécatronique. Lors de cette rencontre, à laquelle divers partenaires de l’éducation et de l’économie étaient conviés, une journée a été consacrée à la mécatronique, ce qui a suscité une mobilisation.

Une étude confirme les besoins en formation
La première étape identifiée par les partenaires impliqués fut de créer une offre régionale de formation en mécatronique. Pour ce faire, une étude pour identifier les besoins de formation en mécatronique a été commandée par le Comité d’éducation interordres de la Beauce-Etchemin, qui regroupe le Centre de services scolaire, le Cégep Beauce-Appalaches et le Centre universitaire des Appalaches. 

Le financement accordé dans le cadre des projets stratégiques de développement de la main-d’œuvre et de l’emploi en région est issu du Fonds de développement et de reconnaissances des compétences de la main-d’œuvre (FDRCMO) de la Commission des partenaires du marché du travail. Ce programme permet aux conseils régionaux tels que le Conseil régional des partenaires du marché du travail de la Chaudière-Appalaches (CRPMT) d’obtenir une subvention pour de tels projets.

Réalisée auprès d’une quarantaine d’entreprises, cette étude confirme leurs besoins en formation. Les deux tiers des entreprises interrogées possèdent déjà des équipements utilisant la mécatronique et 70 % souhaitent collaborer à une éventuelle formation à ce sujet.

Le Comité interordres travaille présentement à la conception et à la mise en place d’une formation sur mesure en mécatronique, qui devrait être offerte aux entreprises dès le printemps 2021.

« L'exceptionnelle collaboration qui existe entre nos institutions d’enseignement, de même qu’entre le milieu de l’éducation et celui de l’économie est un atout pour notre région. Elle nous permettra de tirer notre épingle du jeu dans le cadre de la 4e révolution industrielle », a fait savoir Caroline Bouchard, présidente du Comité interordres, directrice générale du Centre universitaire des Appalaches et directrice à la formation continue au Cégep Beauce-Appalaches.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.