Publicité

5 décembre 2020 - 18:00

Une entreprise de Saint-Ephrem

David Pépin vend ses haltères partout dans le monde

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Toutes les réactions 4

Quoi faire pendant un isolement de 14 jours? Pourquoi pas confectionner des haltères ingénieux et les vendre à l'international? C'est l'histoire de Pépin Dumbbell de Saint-Ephrem.

Lorsque la COVID-19 est arrivée au Canada en mars dernier, David Pépin et sa conjointe Amélie Roy étaient alors en voyage à Cuba. Forcés de revenir abruptement chez eux en Beauce, ils alors ont dû se confiner pendant 14 jours.

Pendant son isolement, David Pépin se creuse les méninges et se met à travailler sur un nouveau concept d'haltère qu'il a en tête.

Il imagine un haltère ajustable dont le support serait capable d'accueillir des plaques métalliques de 1" de différents fabricants.

Ils travaillent sur son prototype dans le garage de ses parents à Saint-Ephrem. Un de ses amis machinistes l'aide à la conception et, progressivement, le garage se transforme en atelier de production de Pépin Dumbbell. 

Offrant ses premiers haltères à ses amis tout près, sa première vente officielle est faite... à San Francisco!

En effet, une vidéo du concept ingénieux de David diffusée sur la page Facebook Home Gym Community attire rapidement l'attention de la communauté internationale de l'entraînement à la maison.

Bientôt, David Pépin se met à vendre et à envoyer ses haltères un peu partout aux États-Unis. Des clients de l'Europe font leur apparition et, aux dernières nouvelles, un amateur d'entraînement du Pérou était en train de faire les démarches pour se procurer ces « dumbells » éphremois.

La conjointe de David, Amélie, participe également à l'aventure en aidant celui-ci dans la vente, le service à la clientèle, le marketing web, etc. 

Produisant les kits à la demande, celle-ci commence toutefois à submerger la capacité de production de la petite entreprise. 

« En ce moment, on ne fournit pas à la demande », admet David Pépin. 

La coïncidence du bon timing
David Pépin n'a jamais pensé à l'aspect stratégique de la vente d'article d'entraînement à la maison pendant la période de pandémie.

« Au début, c'était pour moi et en parlant avec des gens que je connaissais  qui trouvaient l'idée bonne, j'ai commencé à faire 25 kits. Ça a commencé comme ça. Ensuite, j'en ai fait 50, 100, et plusieurs autres centaines », raconte David Pépin. 

Selon lui, la pandémie a eu un impact sur l'entraînement à domicile, mais ce n'est pas ce qui explique principalement la popularité du produit. Il se fie plutôt au fait que le type d'haltère qu'il a produit répond à un besoin d'un marché de l'entraînement à la maison qui était déjà en train de prendre de l'expansion.

Les « dumbbells » Pépin dans le temps
Le modèle actuellement disponible est le quatrième conceptualisé par David. 

« Ce n'est pas un produit fini. C'est un produit qui va toujours continuer à s'améliorer », assure David Pépin. 

Celui-ci montre, par exemple, l'ancien placage qui a laissé sa place à un revêtement de nickel, plus esthétique. 

L'entrepreneur est également en train de bonifier ses connaissances en soudure et est en contact avec plusieurs acteurs économiques locaux afin de trouver des options pour d'augmenter sa productivité. 

Il a aussi comme futur projet de créer une espace de rangement « Pépin »  pour ses haltères.

Cela fait environ un mois que l'entrepreneur travaille sur son entreprise à temps plein.

Décidément, ce n'est que le début pour Pépin Dumbell! 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Super! Félicitations Mme Roy et M. Pépin!
    L'ingéniosité des beaucerons!
    Belle suite des choses pour vous!

    Laurier Maheux - 2020-12-05 20:42
  • Bravo jeune homme ! Pour votre capacité d’adaptation , votre débrouillardise , votre talent , votre créativité , votre passage à l’action . Chapeau ! Vous êtes un bel exemple !

    Lily Giguère - 2020-12-06 22:41
  • Combien ?

    DONALD LEMELIN - 2020-12-07 13:32
  • Félicitations

    Mario Deslauriers - 2021-01-01 09:02